Les nouvelles économiques du 7 mars 2012

Selon l’Institut brésilien de géographie et statistiques, le PIB du Brésil a ralenti à 2.7% en 2011 après avoir atteint 7.5% en 2010. Ce résultat est légèrement inférieur aux prévisions du gouvernement qui tablait sur une hausse d’environ 3%. Les secteurs qui ont le plus progressé l’année dernière sont l’agrobusiness (3.9%), les services (2.7%) et l’industrie (1.6%).

Sur le marché obligataire, notons que la Grèce a levé hier 1.137 milliard d’euros en bons du Trésor à six mois, à un taux d’intérêt de 4.8%, en très légère baisse par rapport à la dernière émission similaire. Cette adjudication intervient alors que le pays attend jeudi soir d’être fixé sur la participation des créanciers privés à l’opération d’effacement de 107 milliards d’euros de créances lancée le 24 février dernier.

Enfin, sur le marché des matières premières, le cours du coton connait une envolée après une chute de près de 42% l’an dernier. Cette hausse salutaire est la conséquence de l’annonce de l’Inde, premier exportateur mondial de coton, de décréter un embargo sur ses exportations de coton. Ayant atteint ses objectifs, New Delhi souhaite désormais privilégier l’approvisionnement domestique. Immédiatement après cette annonce, les contrats américains à terme pour livraison en mai ont progressé de 4.5%.

Source: Forex.fr