Forex – EUR/USD : Après une séance riche en statistiques l’Euro emboîte le pas aux marchés boursiers Européens

(ProfesseurForex.com) – La légère détente du taux à 10 ans Espagnol, ainsi que l’ouverture positive des marchés boursiers européens aura permis à l’euro de démarrer la journée en hausse, tandis que les propos rassurants du FMI au sujet des nouvelles contributions qui lui permettront d’aider davantage la zone euro achevait de créer un climat favorable à la hausse de la devise.

La cinquième hausse d’affilée de l’indice ZEM Allemand confirmait la tendance mais la hausse de l’inflation au sein de la Zone Euro laissait les traders indécis. La paire glissait lentement à la mi-journée avant l’ouverture du marché Américain et la publication de ses statistiques. Le Dollar se renforçait également dans le sillage des déclarations du FMI qui a révisé à la hausse la croissance mondiale grâce à la reprise économique meilleure qu’anticipé aux Etats-Unis.

A noter également que la forte appréciation de l’Euro face au dollar en début de journée est aussi à mettre sur le compte du Japon qui a déclaré être prêt à apporter 60 milliards de Dollar au capital du FMI afin de compléter le pare-feu Européen. Notons que les États-Unis ne semblent en revanche pas enclins à débourser un seul Dollar pour le moment…

Autre évènement majeur du jour, l’Espagne a réussi a placer autant de dette à court terme souhaité ce matin mais pour des taux en forte hausse. Le marché a apprécié la forte demande rencontrée, même si les taux étaient en forte hausse. D’autre part, le taux à 10 ans, véritable thermomètre de la péninsule Ibérique, reculait légèrement, ce qui rassurait les investisseurs alors que Jean Claude Juncker venait marteler que l’Espagne n’aura pas besoin de plan d’aide à la grecque.

La paire aller donc chercher un plus haut sur le seuil de 1,3170 mais la hausse surprise de l’inflation au sein de la Zone Euro annoncée à la mi-journée restait dans l’esprit des traders qui ne s’aventuraient pas à tester le seuil de 1,32 Dollar.

En effet, une hausse de l’inflation risque fort de mettre des bâtons dans les roues de Mario Draghi. Même si ce dernier est résolument plus expansionniste que son prédécesseur dans sa politique monétaire, l’Allemagne risque fort d’avoir le dernier mot en cas de poussée inflationniste. D’autre part, Sarkozy déclarait qu’il ne souhaitait pas modifier les statuts de la BCE, ce qui décevait également les investisseurs dans le mesure où cela a douché les hardeurs de ceux qui envisagent d’autres LTRO.

Après 15h, le dollar continuait à se renforcer face à la monnaie unique suite à la révision à la hausse des prévisions de croissance mondiale du FMI en raison de meilleurs perspectives aux États-Unis.

Néanmoins, la nouvelle stagnation de la production industrielle Américaine permettait aux haussiers de reprendre la main un peu plus tard, la paire euro dollar ayant finalement réussit revenir au contact du seuil des 1.3150, avant de repartir une nouvelle fois à la baisse, sans doute sur fond de prises de bénéfices.

D’un point de vue graphique, la tendance générale de l’euro dollar reste incertaine. Au niveau des seuils importants, on retiendra les supports des 1.31 et 1.3060, ainsi que les résistances des 1.3150/60 et 1.32.

Actuellement, l’euro dollar évolue autour de 1,3120 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.