Actu Forex – Grèce : La coalition garde une majorité mais qui ne tient plus qu’à un fil

(ProfesseurForex.com) – Un autre peuple prenait le chemin des urnes ce dimanche, il s’agit des Grecs, si vous les aviez oublié. Alors que les Français se sont rendus une nouvelle fois en masse dans les isoloirs (81,5 %), seulement 60 % des électeurs de la République Hellénique ont fait le déplacement.

On peut comprendre ce manque d’engouement étant donné que les deux principaux partis continuent de prôner la potion amère prescrite par l’UE, sous peine de se voir couper l’accès aux fonds Européens et se retrouver purement et simplement en banqueroute. (Les marchés demandent actuellement un taux d’intérêt de 20 % à la Grèce pour les maturités de 10 ans).

Les deux principaux partis de l’histoire de la démocratie contemporaine grecque, depuis la fin du régime des colonels, ont enregistré leur plus mauvais score avec seulement 21 % pour la Nouvelle Démocratie d’Antonis Samaras (35,5 % en 2009) et 15 % pour le Pasok social-Démocrate d’Evangelos Venizelos (44 % en 2009).

Ces résultats s’expliquent par le fait que 60 % des électeurs ayant décidé de se déplacer ont choisit de soutenir des partis qui rejettent la cure d’austérité troquée en échange de 130 nouveaux milliards.

Dans ces conditions, la gauche radicale a obtenue un très bon score en s’adjugeant près de 15 % des voix contre seulement 4,6 % en 2009. Avec les voix du Pasok, la gauche obtient don le tiers des sièges à l’assemblée.

A noter que l’extrême droite n’est pas en reste avec le parti néonazi de l’aube dorée qui obtient 7 % des voix contre à peine 0,29 % en 2009…

En faisant le compte de cet éparpillement des voix, les deux partis de la coalition au pouvoir gardent la majorité au Parlement. Une majorité de seulement 5 à 10 sièges très fragile qui laisse présager des élections anticipés.

La situation politique devrait être assez instable dans les prochains jours mais les résultats de cette élection permettent d’envisager un maintient du cap sur l’austérité en Grèce.

Un pays qui n’a aucun avenir dans la Zone Euro selon les propres mots d’un haut responsable Grec lors d’une interview de façon anonyme vendredi dernier.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.