Forex – EUR/USD : Le retour de la nouvelle Démocratie en tête des sondages profite à la paire mais la chute de la confiance italienne et les propos de Rajoy permettent au canal de consolidation de perdurer

(ProfesseurForex.com) – Le dernier sondage en Grèce a apparemment permis de s’éloigner du seuil de 1,25 Dollar. Le recul de la confiance en Italie et les propos de Mariano Rajoy ont sanctionné la paire après qu’elle est échouée à réaliser un plus haut significatif. Le début du vote des Irlandais sur le pacte budgétaire a également ramené le pessimisme au cours de la journée.

La nouvelle démocratie serait donc désormais en tête des sondages, d’une courte tête par rapport à la gauche radicale de Syriza. Le spectre d’une sortie de la Grèce de la Zone Euro alliée avec le nouveau risque d’une cessation de paiement en juin semble ramener les Grecs à la dure réalité de la Zone Euro. La marché s’ouvrait donc sur un large Gap haussier qui sera rebouché au cours de la journée, comme dans 80 % des cas sur le forex.

A 10h, le recul de confiance des entreprises du secteur manufacturier accompagnait le mouvement de correction baissière. La statistique a atteint son plus bas niveau depuis Août 2009 alors que la troisième économie de la Zone Euro est entrée en récession (-0,8 % T1). Selon l’enquête de l’Istat, les jugements « sur les commandes et les attentes de production » des chefs d’entreprises interrogés « empirent significativement ».

Un peu plus tard, les propos rassurant de Mariano Rajoy ne convainquait pas le marché qui restait de marbre. Pire, la paire glissait pour de bon à la baisse peu après, le premier ministre n’ayant rien apporté de nouveau sur le dossier des banques Grecques. Le premier ministre s’est contenté de dire que la recapitalisation de bankia devait ramener la confiance tout en n’oubliant pas de souligner une nouvelle fois qu’il souhaitait que le MES puisse être autorisé à recapitaliser directement les banques. (Afin que cela ne pèse pas sur la dette de l’Etat…de l’argent gratuit pour les Espagnols en quelques sorte).

La forte pression qui a régné aujourd’hui sur les taux obligataires Espagnols et Italiens ont également participé au regain de pessimisme. En effet, le taux à 10 ans renoue avec les plus hauts de novembre et s’affiche désormais au-dessus de 6.50 %, soit un spread de plus de 500 pbs avec le taux Allemand…

Enfin, soulignons que les îles irlandaises ont commencé à voter sur le pacte budgétaire. Le début du vote à probablement également pesé sur l’Euro un vote négatif ferait grand bruit en Europe. Et l’Irlande se verrait interdire l’accès au MES.

La journée fut donc pauvre en statistiques ce qui a permis au canal de consolidation de survivre encore une journée avant que les 1,25 ne cèdent ou bien qu’un rebond haussier s’ammorce, dans l’espoir de voir le oui l’emporter en Irlande ce jeudi.

D’un point de vue graphique, le canal de consolidation reste en place et les opérateurs semblent toujours peu enclin à vendre au contact des 1,25 Dollar. La pression haussière y reste importante.

La paire évolue autour de 1,2545 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.