Forex – EUR/USD : L’Euro semble faire une pause dans le cadre du plongeon affiché depuis le début de semaine

(ProfesseurForex.com) – La tendance baissière de la monnaie européenne commençait a montrer des signes de faiblesse à partir d’hier soir, malgré la persistance de lourdes incertitudes au sujet de la Grèce.

La devise évolue toutefois toujours au-dessous du seuil psychologique des 1,30, et il semble qu’une consolidation se profile.

Rappelons que la monnaie européenne avait perdu énormément de terrain depuis la réouverture du marché dimanche dernier, le marché sanctionnant la victoire de la gauche aux présidentielles françaises, et surtout la débâcle des partis artisans des accords avec l’UE et le FMI aux législatives en Grèce.

Dans ce contexte, le marché a donc deux craintes : Voir l’austérité imposée en Europe par l’Allemagne et les pays nordiques remise en cause par le Sud de la Zone euro, désormais rejoint par la France, et voir la Grèce sortir de la Zone euro.

La peur de voir les efforts entrepris depuis deux ans dans la Zone euro ruinés par des politiques de croissance couteuses pèse en effet beaucoup sur la monnaie européenne, tandis que la sortie de la Grèce de la Zone euro créerait un dangereux précédent qui relancerait fortement la spéculation contre la dette des pays les plus fragiles de la Zone euro.

Or, la liste des pays « fragiles » de la Zone euro semble s’allonger tous les jours, et ce qui semblait impossible hier est possible aujourd’hui… Rappelons en effet que la Grèce à fait défaut sur la majeure partie de sa dette détenue par les banques, et qu’on parle aujourd’hui ouvertement de sa sortie de l’Eurozone, un sujet encore tabou il y a quelques mois…

Il ne faut en effet pas oublier que l’Espagne et l’Italie semblent suivre le même chemin, même si ces pays n’ont pour l’instant pas encore eu besoin d’une aide extérieure. Mais si leur dette continue d’être attaquée sur les marchés obligataires, ils ne pourront pas faire autrement, et le poids économique de pays tels que l’Italie ou l’Espagne est beaucoup plus important que celui de la Grèce.

Nouriel Roubini, célèbre économiste, déclarait d’ailleurs hier que selon lui, 2 à 3 pays de la zone euro devraient en sortir à moyen terme…

Quoi qu’il en soit, le contexte reste pesant pour la monnaie européenne, qui semble toutefois profiter d’un léger répit ce matin, en partie grâce à certains chiffres satisfaisants, comme la balance commerciale chinoise, qui a affiché un excédent près de deux fois supérieur aux attentes.

La production manufacturière française, qui a affiché une hausse surprise, a elle aussi pu légèrement soutenir l’euro, qui profitait également de facteurs techniques.

D’un point de vue graphique, on notera en effet que la devise semble avoir trouvé un support autour des 1,2930, bien que la tendance générale reste pour l’instant baissière. On surveillera docn ce seuil, dont la cassure pourrait relancer la pression vendeuse.

A la hausse, on retiendra les résistances des 1,2970 et 1,3000.

En ce qui concerne l’actualité macroéconomique, la journée sera particulièrement chargée, avec :

-La production industrielle italienne, à 10h

-La balance commerciale US, à 14h30

-Les inscriptions hebdomadaires au chômage US, à 14h30

-Les prix à l’import et à l’export US

-L’indice de confiance Bloomberg, à 15h45

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,2965 sur le forex.

  • Graphique horaire

Graphique forex

  • Graphique journalier

Graphique forex

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.