Actu Forex – Zone euro : La Grèce n’aurait pas tenu sa parole concernant le plan d’austérité, la Troïka reporte sa visite

(ProfesseurForex.com) – Alors que le début de la semaine dernière avait bien commencé pour la Grèce, il n’en n’est pas de même pour cette semaine ci. Selon plusieurs sources dont l’hebdomadaire grec « To Vima », la Grèce n’aurait pas tenu sa parole concernant le plan d’austérité demandé par le FMI et l’UE. Ainsi, 70.000 fonctionnaires auraient été recrutés entre 2010 et 2011 alors que dans le même temps le gouvernement avait pris pour règle de ne pas remplacer un fonctionnaire sur cinq.

Le résultat est édifiant: après 53.000 départs à la retraite en 2010, le nombre de fonctionnaire est lui resté stable à 692.000. Cela tombe encore plus mal car la Grèce tentait justement de négocier certains termes du plan d’austérité en reportant de deux ans l’application du mémorandum signé avec ses créanciers en février. La Grèce souhaitait par exemple arrêter temporairement la suppression de postes de fonctionnaires (150.000 postes devaient être supprimes d’ici 2015) et proroger la durée de versement des allocations chômage.

La réaction de la Troïka ne s’est pas faite attendre, les émissaires ont reporté leur visite d’aujourd’hui et coïncidence troublante, le premier ministre grec  (Antonis Samaras) et le ministre des finances (Vassilis Rapanos ) ayant des problèmes de santé, ils ne pourront donc pas se rendre aux sommet de l’UE de jeudi et vendredi alors que la situation est critique pour la Grèce

Après la réaction de Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, qui avait demandé il y a deux semaines aux grecs de cesser de se plaindre et de payer leurs impôts, c’est l’Allemagne hier qui a réitéré en demandant à la Grèce de mettre en place les réformes prévues avant de lancer des appels à l’aide.

Enfin, rappelons que depuis 2010 la Grèce a reçu l’équivalent de 347 milliards d’euros sous la forme de deux prêts de l’UE-FMI de 110 et 130 milliards d’euros et d’un effacement de 107 milliards d’euros de créances de la part des prêteurs privés.  Des experts ont estimés que si la Grèce reportait de deux ans ses objectifs cela nécessiterait le besoin d’un nouveau prêt d’environ 20 milliards d’euros.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés