Forex – EUR/USD : La BCE révise ses perspectives de croissance à la baisse mais cette décision largement anticipée ne permet pas d’inverser la tendance haussière

(ProfesseurForex.com) – La paire se maintenait ce matin aux alentours de 1,25 Dollar en dépit du fort recul de la production industrielle allemande et espagnole et des dégradations de Moody’s. La confirmation de la stagnation de la croissance au sein de la Zone Euro et le succès obligataire Portugais soutenaient la paire avant que la révision à la baisse des perspectives de croissance par la BCE ne déclenche un décalage baissier.

Moody’s continue donc de dégrader les banques Européennes alors même qu’une union bancaire semble se dessiner en Europe. En effet, l’Allemagne semble prête à mutualiser la dette Européenne au travers de cette fameuse union bancaire en garantissant les dépôt ainsi qu’en établissant une autorité de supervision Européenne.

La paire ne parvenait donc pas à marquer de plus haut en dépit de la séance asiatique haussière d’autant plus que la production industrielle allemande était très décevante. Une bien mauvaise nouvelle étant donné que l’Allemagne reste le garant d’une balance commerciale excédentaire au sein de la Zone Euro et que c’est précisément les exportations qui ont permis d’éviter l’entrée en récession au premier trimestre 2012.

Néanmoins, le Portugal voyait ses taux d’emprunt à court terme diminuer sur les marché obligataire, parvenant à lever 1,5 milliards d’Euro à bon compte. Il s’agit du fruit du satisfécit accordé par le FMI en début de semaine.

A la mi-journée, nous apprenions que le taux directeur de la BCE restait inchangé à 1 %. Mario Draghi a déclaré aujourd’hui que le taux était déjà très bas, laissant entendre qu’une baisse du taux directeur n’interviendrait peut être pas le mois prochain…

Mais finalement, la baisse des perspectives de croissance par la BCE déclenchait un mouvement baissier. En effet, Mario Draghi anticipe un nouveau ralentissement de la croissance au T2, et donc un recul du PIB puisque la croissance fut nulle au T1.

Cet aveux donnait du grain à moudre aux baissiers mais la paire ne dévissait pas complétement étant donné que suite aux indices PMI décevants, il était probable que la BCE soit forcée de revoir à la baisse ses perspectives de croissance.

L’Euro remontait donc au contact de 1,25, les opérateurs nourrissant quelques espoirs que les pays Européens parviennent à un accord vis-à-vis de l’union bancaire, l’Allemagne lâchant du leste au niveau de l’austérité étant donné qu’elle se retrouve de plus en plus esseulé depuis que les Français ont remercié Nicolas Sarkozy.

La paire évolue actuellement autour de 1,2525 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.