FOREX – EUR/USD : Le ralentissement du marché de l’emploi aux Etats-Unis et le OUI Irlandais propulsent l’Euro

(ProfesseurForex.com) – Ce matin, la révision des indices PMI rappelait aux opérateurs que ces derniers avaient été très mauvais plus tôt dans la semaine et la nouvelle hausse du taux de chômage en Italie faisait planer une ambiance de pessimisme avant les résultats du vote Irlandais et les statistiques Américaines. Ces dernières étaient très décevantes mais les baissiers restaient présent avant que la hausse ne l’emporte, aidée par le dénouement heureux du référendum Irlandais.

Les indices PMI facturiers ont été révisé en légère hausse en France ainsi qu’en Allemagne mais l’Espagne voyait son indice reculer encore un peu plus à 42, contre 43,3 anticipé. L’Italie annonçait également une statistique décevante avec son taux de chômage qui passe au-dessus du seuil symbolique de 10 %.

Le report d’une semaine de son plan de soutien aux régions par le gouvernement Espagnol pesait également dans la balance tout comme les déclarations véhémentes du leader de Syriza, Alexis Tsipras.

Nous apprenions également à la mi-journée que les banques Allemandes rejetaient l’idée d’une union bancaire Européenne, avancée par Manuel Barroso hier.

Toutes ces données pesaient sur l’Euro et la hausse du PMI manufacturier de la Grèce à 43,1 contre 40,7 précédemment n’y changeait rien. Néanmoins, l’attente des statistiques Américaines et la confiance affichée par les officiels Irlandais quant au référendum empêchait la paire de trop baisser.

Les opérateurs emmenaient la paire tester le seuil de 1,23 Dollar peu après la publication des statistiques Américaines qui auront créé beaucoup de volatilité sur le forex. Mais la salves de statistiques peu enthousiasmantes permettait finalement aux haussiers de reprendre la main après de longues minutes de tergiversation.

En effet, les création d’emploi dans le secteur privé se sont révélées catastrophique comme pouvait laisser penser le rapport ADP également décevant de la veille. Se ne sont finalement que 69 000 emplois qui ont été créés en mai alors que le consensus tablait sur un effet de rattrapage après les mauvais chiffres d’avril.

Le taux de chômage Américain décevait également les traders puisque la statistiques mettait fin à sa tendance baissière continue depuis la fin de l’année 2011 en allant s’inscrire à 8,2 %, contre 8,1 % anticipé et précédemment.

Le dépouillement avançant, il ne faisait plus aucun doute en début d’après-midi que les Irlandais ont voté pour le pacte budgétaire. Une ratification qui permettra au pays de puiser dans le futur MES en cas de besoin…

Ainsi, la déception du côté des Etats-Unis et le dénouement heureux de ce référendum à haut risque permettait à l’Euro d’effacer les pertes de ces derniers jours.

D’un point de vue graphique, la dynamique baissière est brisée et nous observons peut être un début de tendance haussière après que les Irlandais aient légitimé démocratiquement l’austérité qui fait tant débat en Europe ces derniers temps.

La paire évolue actuellement autour de 1,2380 sur le forex.

  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.