Forex – EUR/USD : Les mauvaises statistiques américaines, les rumeurs de QE3 et l’avis favorable d’Angela Merkel pour une union bancaire profitent à l’Euro

(ProfesseurForex.com) – Après une correction durant la séance asiatique, la paire a repris le chemin de la hausse ce matin, profitant toujours de la déception qu’a occasionné les mauvais chiffres de l’emploi aux États-Unis. L’annonce de la recapitalisation des banques Portugaises ne pesait pas sur le rebond haussier avant que les déclarations de Barclay et l’anticipation de mauvaises statistiques américaines ainsi que le résultat de la réunion entre Barroso et Merkel.

Le Portugal a donc annoncé ce matin qu’il allait allouer 6,6 milliards d’Euros provenant de la tranche de 12 milliards du mois de Mai, à la recapitalisation de ses banques. Le Portugal est un bon élève puisque ce dernier ne rechigne pas comme l’Espagne à utiliser le plan d’aide pour soutenir son système financier. Le Portugal qui a bénéficié d’un satisfécit de la part de la Troïka et du FMI aujourd’hui. Le FMI a même décidé de réviser à la baisse la récession anticipé pour 2012 à – 3 % du PIB contre – 3,25 % précédemment.

Le mauvais indice Sentix à 10h30 ne remettait pas lé début de tendance haussière en cause et l’Euro continuait sa marche en avant.

Peu après l’ouverture des marchés Américains, la tendance s’accélérait à la hausse, les opérateurs anticipant des mauvaises statistiques US ainsi qu’un éventuel accord d’Angela Merkel à propos de l’Union bancaire. En effet, si le gouvernement Allemand reste inflexible vis-à-vis des Euro-obligations, la création d’un fonds de garantie pour protéger le système bancaire Européen pourrait bien être accepté par l’Allemagne. Une avancée en Europe qui pourrait réellement contenter les marchés et donner de l’air à l’Espagne dont les banques sont en très mauvaise posture.

Le mauvais indice ISM de la région de New York donnait du grain à moudre aux haussiers et le nouveau recul des commandes à l’industrie à 16h permettait à l’Euro d’aller tester l’ancien support des 1,25 /1,2520, sans parvenir à l’enfoncer.

Une autre nouvelles a fait grand bruit dans les salles de marchés. En effet, si JP morgan et Citigroup anticipent un nouveau QE en Angleterre, Barclay anticipe elle un QE 3 de 800 milliards de dollars aux États-Unis. La banque avance même que 300 milliards seraient utilisés pour racheter la dette des États-Unis. Une dette qui devrait une nouvelle fois atteindre son plafonds avant la fin de l’année.

D’un point de vue graphique, l’Euro continue de se reprendre face au Dollar puisque les mauvaises statistiques s’accumulent et que d’autre part, la perspective de la création d’une union bancaire semble gagner du terrain, une perspective qui réjouit les marchés.

Nous sommes à 1,25 Dollar, et il s’agit d’un important point pivot dont la cassure pourrait permettre à la paire de revenir sur d’anciens plus hauts.

La paire évolue actuellement autour de 1,2490 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.