Actu Forex – Espagne : Après la rencontre Monti-Merkel, François Hollande se rend à Madrid pour discuter de l’union bancaire

(ProfesseurForex.com) – Après la visite de Mario Monti à Berlin pour discuter du MES, François Hollande se rend en Espagne pour faire le point sur l’Union bancaire.

François Hollande se rend aujourd’hui à Madrid pour discuter avec son Homologue Mariano Rajoy dans le cadre du marathon diplomatique qui vise certainement à préparer le sauvetage de la quatrième économie de la Zone Euromalgré ses réticences.

Après la visite du président de l’UE, Herman Van Rompuy hier, qui été élogieux quant au programme de réforme lancé par Mariano Rajoy, ce dernier espère maintenant obtenir du soutien de la part du président Français afin que ce qui a été décidé lors du dernier sommet Européen soit mis en œuvre.

Mariano Rajoy compte sur la création de l’union bancaire pour renflouer son secteur bancaire sans que cela ne pèse sur la dette du gouvernement afin de rassurer les marchés qui se sont mis à spéculer contre l’Espagne depuis que les difficulté de son système bancaire ont éclaté au grand jour et suite à la décision de reporter à 2014 le retour à l’équilibre budgétaire alors que le pacte budgétaire demande un déficit inférieur à 3 % pour 2013.

Le temps est compté pour Mariano Rajoy qui attend le soutien de François Hollande pour accélérer la création de l’Union bancaire. En effet, plus de 30 milliards d’Euros d’obligations arrivent à échéance en octobre et il faudra faire rouler la dette, ce qui risque d’être très douloureux aux taux actuels… Du côté Français, une stabilisation de la Zone Euro passe avant tout par une recapitalisation rapide des banques Espagnoles. Les deux leader devraient donc accorder leurs violons.

Néanmoins, de nombreux analystes estiment qu’il est trop tard pour éviter un plan d’aide généralisé d’autant plus que les régions se bousculent au portillon pour réclamer de nouveaux milliards qui s’ajouteront à la facture alors que le plan ambitieux de Mariano Rajoy doit permettre de faire plus de 100 milliards d’économie d’ici 2014 pour ramener le déficit budgétaire dans les clous.

L’objectif est de ramener le déficit budgétaire de 8,9 % à 2,8 % d’ici 2014.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés