Actu Forex – Grèce : Le gouvernement choisit de ne pas payer ses fournisseurs plutôt que de ne pas payer les retraites et ses fonctionnaires

(ProfesseurForex.com) – Après avoir émis 4 milliards d’Euros d’obligations sur les marchés internationaux hier (plus grosse émission obligataire depuis deux ans à 3 mois pour un taux de 4,4 %…) en raison du blocage de la prochaine tranche d’aide à la Grèce par la Troïka, la Grèce a décidé de faire le point sur ses finances afin d’assurer le paiement de salaires de la fonction publique ainsi que des retraites. Le paiement des fournisseurs de l’État demeure gelé afin de tenir les objectifs de déficit. Mais en ne payant pas ses fournisseurs, l’État empêche l’économie de réinvestir et de redémarrer…

Le budget total de la Grèce pour cette année a été calculé à 108 milliards d’Euro (incluant la recapitalisation de son système bancaire). 40 milliards ont déjà été dépensés entre janvier et juillet. Les investissements publics ont été mis en standby afin de réaliser les objectifs de déficit, ce qui pèse lourdement sur la croissance de la République Hellénique qui accuse une contraction de 6,2 % en données annualisées au deuxième trimestre.

Rappelons également que la Grèce doit présenter un plan d’économie de 11,5 milliards d’Euros pour les deux années à venir afin d’espérer voir la prochaine tranche d’aide être débloquée. En effet, la Grèce ne peut compter que sur la mutualisation de la dette afin de pouvoir faire rouler sa dette, les taux pratiqués sur les marchés internationaux étant tout bonnement insoutenables.

Quand est-ce que la Grèce pourra retrouver sa souveraineté budgétaire ? Lorsqu’elle aura de nouveau accès à des taux décents sur les marchés obligataires. L’Irlande est la preuve qu’il ne s’agit pas d’un vain espoir.

Ces nouvelles initiatives ne devraient pas émouvoir la Troïka ou Angela Merkel alors qu’Antonis Samaras, le premier ministre Grec, doit rencontrer la Chancelière et François Hollande les 24 et 25 Août afin de demander un étalement du programme d’aide à 4 ans alors qu’il était initialement prévu sur deux ans. De nombreux partis Allemands s’opposent à un tel passe droit. Etant donné la conjoncture économique Grecque c’est ça ou bien une expulsion de la Grèce de la Zone Euro…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés