Actu Forex – Grèce : Le gouvernement se résigne à mettre en « réserve » 40 000 fonctionnaires sur 700 000

(ProfesseurForex.com) – Lorsque Antonis Samaras (atuel premier ministre) était leader de l’opposition au sein de son parti la Nouvelle démocratie, il s’opposait aux conditions de la Troïka. Lorsque Evangelos Venizelos était ministre des finances, il céda à l’intransigeance de la Troïka en abandonnant ses objections théoriques.

Quelques mois plus tard, Antonis Samaras est désormais premier ministre et doit se résigner à accepter les conditions de la Troïka. Mais c’esr désormais le leader du Pasok, Evangelos Venizelos qui s’oppose aux mesures d’austérité arguant que cela allait agraver la récession alors que c’est lui même qui avait mis sur pied le programme de 11,5 milliards d’Euro lorsqu’il était ministre des finance…

Mais il semblerait que tout le monde se soit mis d’accord ces dernier jours. C’est 10 000 fonctionnaire de plus que les prévisions du plan initial, qui vont être renvoyé des rangs gouvernementaux qui comptent 700 000 fonctionnaires…

Il s’agit d’une nouvelle preuve de bonne volonté face à l’Union Européenne alors que de nombreuses voix s’échauffent à l’encontre de la Grèce. Certains créanciers font actuellement pression pour ne pas verser la prochaine tranche d’aide tant que le pays n’aura fait de réels progrès alors que le pays manque régulièrement ses objectifs budgétaires.

La majorité des coupes concerneront de nouvelles baisses des traitements versés par l’Etat, des retraites et des aides sociales, lesquelles représentent deux tiers des 82 milliards d’euros dépensés chaque année par le gouvernement, hors versements d’intérêts.

Les deux partis politiques de gauche, les socialistes du Pasok et la Gauche démocratique (Dimar), qui soutiennent le gouvernement dominé par le mouvement Nouvelle démocratie (ND, conservateur) du Premier ministre Antonis Samaras ont fortement contesté la mesure accusée notamment de s’inscrire à l’encontre de la constitution grecque qui interdit le licenciement de fonctionnaires.

Néanmoins la Grèce fait des concessions car elle n’a pas vraiment le choix si elle veut recevoir la prochaine tranche d’aide. Notons tout de même que c’est la BCE qui prendra le relais le 20 août lorsque la Grèce devra faire face au remboursement de 3 milliards d’obligations.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés