EUR/USD : Résumé hebdomadaire de toute l’actualité Forex de la semaine du 06 au 10 août

(ProfesseurForex.com) – Lundi 06 août

La paire faiblissait dans les premiers échanges par anticipation d’un indice de confiance Sentix en baisse, ce qui fut le cas. Une réaction du gouvernement Allemand aux propos de Mario Draghi lors de sa conférence de presse n’étaient pas non plus pour satisfaire le marché. L’Allemagne a déclaré qu’elle supportait les actions de la BCE pour peu qu’elles respectent son mandat. La question reste toujours la même, est-ce que l’abaissement des taux d’emprunt fait parti de son mandat ? Mario Draghi a dit oui. Le rachat d’obligations reste néanmoins un sujet délicat et pour lequel la puissante Bundesbank reste opposée. L’Euro remontait néanmoins alors que le les taux d’emprunt se détendaient en Espagne ainsi qu’en Italie et que la Troïka déclarait qu’elle observait des progrès dans les négociations avec la Grèce. Aucun nouveau plus haut n’intervenait en fin de journée toutefois.

Mardi 07 août

La paire remontait de nouveau après une correction lors de la séance asiatique et en dépit de statistiques peu encourageantes pour la croissance du troisième trimestre. L’Italie a en effet vu sa production industrielle reculer de 1,4 % m/m alors que les commandes industrielles Allemande marquaient le recul le plus marqué en trois ans à 1,7 % m/m. La paire échouait de peu à marquer un nouveau plus haut. La configuration en double top était remarquée par tous les traders et le reste de la semaine se déroulera sous le signe de la baisse.

Mercredi 08 août

Le biais technique (double top) combinée au recul plus marqué qu’anticipé de la production industrielle Allemande pesait sur l’Euro qui allait marquer un nouveau plus bas. Des rumeurs laissant entendre que Bankia allait bientôt bénéficier d’une aide permettait à l’Euro de rebondir légèrement. Un rapport de S&P peu optimiste sur la croissance américaine alimentait également les spéculations haussière mais c’était la baisse qui dominait en fin de journée.

Jeudi 09 août

Le Portugal et l’Italie affichaient dans la matinée des balance commerciales encourageante en dépit de la récession que subissent ces pays. Pas suffisant pour permettra à l’Euro de rebondir étant donné que les opérateurs anticipaient déjà une révision à la baisse des perspectives de croissance de la part de la BCE dans son rapport mensuel. Les perspectives de croissance pour 2012 et 2013 étaient effectivement significativement revues à la baisse, ce qui plombait l’Euro pour le reste de la journée. Notons que le chômage Grec atteignait un nouveau plus haut à 23,1 % et que le ministre de l’éducation avouait que le gouvernement avait discuté de l’opportunité de demander à la BCE de racheter des obligations. Des nouvelles qui enfonçaient le clou.

Vendredi 10 août

L’ouverture des bourses en baisse et la stagnation de la production industrielle en France poussait l’Euro à corriger un peu plus le rallye haussier de vendredi dernier. Nous apprenions également qu’aucune révision de la constitution Les statistiques d’inflation se révélaient plus ou moins en ligne avec les consensus. Le plus important étant que l’inflation Allemande demeure bien en-dessous de 2 %, ce qui liasse de la marge de manœuvre à la BCE pour d’avantage d’assouplissement monétaire. On apprenait en fin d’après-midi que la Grèce consentait à mettre en « réserve » 40 000 fonctionnaire sur 700 000, un pas en avant dans le dossier Grec. Enfin, notons le squeeze de la paire après que la FED de Philadelphie est révisé à 1,6 % ses perspectives de croissance pour le troisième trimestre contre 2,5 % auparavant. Une nouvelle qui déclenchera un rebond marqué alimenté également par des rumeurs d’intervention prochaine de la BCE…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés