Forex – EUR/USD : La pression haussière demeure en dépit d’une croissance peu enviable chez les deux poids lourds de la Zone Euro

(ProfesseurForex.com) – Les chiffres de la croissance des deux poids lourds de la Zone Euro sont décevants mais la monnaie unique continue de se renforcer face au Dollar, les traders ranges ayant mis la main sur le marché.

Le PIB préliminaire de la France au second trimestre est ressorti stagne alors que les économistes anticipaient une contraction de 0,1 %. Voilà une nouvelle qui permettra à la France de ne pas entrer « techniquement » (deux trimestres de contraction du PIB d’affilée) en récession au troisième trimestre étant donné que la banque de France anticipe -0,1 % au T3. Il n’y a pas de quoi se réjouir car la France accuse une croissance anémique depuis de nombreux trimestres. Cette lente descente aux enfers ne laisse pas penser que la croissance reviendra d’un coup.

Contrairement à la France, l’Allemagne jouit toujours d’un semblant de croissance. Les chiffres ne sont néanmoins pas glorieux pour ce deuxième trimestre, l’Allemagne accusant également le coup du ralentissement économique de ses partenaires Européens. En effet, l’Allemagne réalise les 2/3 de ses exportations en Europe. La croissance au deuxième trimestre, un moi sur l’autre, a progressé de 0,3 % en juillet contre 0,2 % anticipé et 0,5 % précédemment. La statistique bat le consensus mais le constat est moins reluisant en données annualisées puisque le PIB recule à 0,7 % contre 1 % anticipé et 1,7 % précédemment. Il devient évident que l’Allemagne souffre largement de la cure d’austérité qu’elle impose à ses partenaires Européens. Peut être que la tendance s’inversera lorsque le pays entrera en récession comme l’Espagne l’Italie et bientôt la France…

Notons également qu’un groupe universitaire Allemand a décidé de tenter de retarder le verdict de la cour constitutionnelle Allemande à propos du MES. Une nouvelle qui ne devrait pas ravir les institutions Européennes ainsi que l’Italie et l’Espagne. En effet, il semblerait que ce fameux MES soit la pierre angulaire du dispositif que la BCE compte mettre en branle afin d’en finir avec les spreads de taux au sein de la Zone Euro.

La variation de la masse salariale non agricole en France s’est affichée en retrait de 0,1 %, un chiffre pas vraiment encourageant pour l’emploi.

Aujourd’hui sont serons également attentifs le PIB T2 de la Zone Euro, l’indice de confiance ZEW, les ventes au détail aux Etats-Unis ainsi que l’IPP. Un calendrier économique beaucoup plus chargée que la veille qui devrait permettre d’obtenir de la volatilité sur le forex.

D’un point de vue graphique, la paire est sur le point de marquer un nouveau plus haut en dépit de chiffres de la croissance peu encourageants. Le contexte économique et politique ne devrait pourtant pas donner de grain à moudre aux haussiers. 1,2374 et 1,2388 sont les prochaines résistances intérmédiaires.

  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés