Forex – EUR/USD : L’Euro monte en dépit de statistiques Européennes peu glorieuses mais ne marque pas de nouveau sommet

(ProfesseurForex.com) – En dépit de nouvelles statistiques décevantes pour l’Allemagne et l’Italie, l’Euro continue de se stabiliser en embuscade pour aller marquer un nouveau plus haut qui ne sera pas pour aujourd’hui à l’heure ou nous écrivons ces lignes.

La hausse l’emportait dans les premiers échanges, un mouvement de résilience se basant sur rien de concret avant que l’anticipation du recul plus marqué qu’anticipé du PIB Italien ne fasse faiblir la paire. L’Italie s’enfonce dans la récession et affiche une contraction de 0,7 % de son PIB au deuxième trimestre. En glissement annuel, l’économie transalpine se contracte de 2,5 %. Il faudra attendre le 10 septembre prochain pour avoir les détails de ce PIB préliminaire mais il est fort probable que la consommation soit pour une grande partie responsable. La production industrielle n’est pas non plus étrangère à la mauvaise tenue de la croissance Italienne qui affiche son quatrième mois de récession.

Une heure plus tard, nous avions les commandes industrielles en Allemagne qui affichent le plus fort recul depuis trois ans. Cet indicateur avancé de la production industrielle n’est pas pas de bon augure pour la croissance de la locomotive de la Zone Euro. L’Allemagne ne devrait pas échapper à la récession ce trimestre ou le suivant d’autant plus que la consommation ne s’améliore pas au fil des mois alors que le gouvernement table sur cette dernière pour préserver le peu de croissance acquis en début d’année.

Néanmoins, la paire grimpait dans le sillage de cette statistique peu glorieuse mais ne parvenait pas à marquer un nouveau plus haut. L’après-midi fut calme avec aucune statistique réellement exploitable pour le trading.

Notons simplement que Jean Claude Junker, le président de l’Eurogroupe a déclaré devant une chaine de TV Allemande qu’une sortie de la Grèce de la Zone Euro serait « gérable » tout en n’oubliant pas de souligner que cela n’était pas « souhaitable ». Des propos qui ne font pas écho à Mario Draghi qui a déclaré l’irréversibilité de l’Euro signifiait que la Grèce de retournerait pas à la Drachme lors de sa dernière conférence de presse.

L’Euro continue de consolider ses gains alors que les signaux de sont vraiment pas au vert dans la Zone Euro. Le marché garde l’espoir secret que la BCE entrera en piste bientôt pour racheter de la dette et ramener le calme sur les marchés obligataires.

Mais nous le soulignons une nouvelle fois, seul l’instauration d’Euro-obligations permettra d’en finir avec les spread de taux.

D’un point de vue graphique, la paire évolue toujours au-dessus de 1,24 et rebondit sur les retracements de Fibonacci. Un nouveau plus haut est dur à envisager mais il semblerait que se soit ce qui se profile compte tenu de cette consolidation. Le marché garde espoir.

La paire évolue autour de 1,2425 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés