Actu ECO – Allemagne: Le point sur les comptes Target II, ou pourquoi la Bundesbank boude dans son coin

(ProfesseurForex.com) – Peut être qu’un bon indicateur avancé serait les comptes Target II de la Bundesbank. En effet, notons que le rythme de progression du compte Target II Allemand a diminué (de 1,4 milliards, anecdotique donc) pour la première fois depuis 2011 lors du d’août, après une progression exponentielle depuis septembre 2007, attisant la colère de la Bundesbank qui fut la seul à ne pas se prononcer pour le nouveau programme OMT de rachat d’obligations lors du dernier conseil des gouverneurs de la BCE.

En tout, c’est 751 milliards d’Euro (selon le dernier rapport Target II de la Bundesbank) qui a été drainé depuis le système bancaire Allemand vers les banques du reste de la Zone Euro, tout particulièrement en Espagne avec 415 milliards ! (Pour l’Italie, 280 milliards; la Grèce, 105 milliards par exemple…).

Voici un graphique résumant bien la situation du côté Allemand.

Mais c’est ainsi que marche la Zone Euro désormais: Les pays périphériques achètent les produits Allemand (transfert de fonds des banques périphériques vers les banques Allemandes); La BCE vient à la rescousse des ces banques périphériques en leur permettant d’emprunter à son guichet contre des collatéraux toujours de plus mauvaise qualité, perpétuant ce cercle vicieux. La donne ne changera pas tant que les pays périphériques ne seront pas devenus plus compétitifs que l’Allemagne afin d’avoir enfin une balance commerciale excédentaire vis-à-vis de l’Allemagne (deuxième pays exportateur derrière la Chine).

L’argent que la BCE n’a pas a prêter aux banques Allemandes (puisque les fonds résultant de la balance commerciale excédentaire sont suffisants), elle le prête aux pays périphérique, faisant grossir les compte Target II Allemands. De l’argent que l’Allemagne ne retrouvera pas en cas d’éclatement de la Zone Euro et donc de la BCE…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés