Actu Forex – FED : Toutes les explications pour comprendre en détails le QE3

(ProfesseurForex.com) – Alors que le président de la Réserve Fédérale Ben Bernanke a annoncé hier soir le fameux « QE3 », il convient de faire le point sur cet outil de politique monétaire, aussi désigné par le terme « assouplissement quantitatif » ou encore « injection de liquidités » sur les marché.

La définition

Le QE3 (Quantitative Easing 3) de la Fed consiste à racheter massivement (40 Mds USD par mois) des actifs, en l’occurrence des Mortgage Based Securities, des titres adossés à des créances hypothécaires.

Le fonctionnement

Pour acheter ces titres, la Fed débourse les sommes équivalente (et fait donc « tourner la planche à billets »), et règle ses rachats d’actifs en créditant les comptes des banques privées ouverts auprès de la Fed. Comme pour les LTRO de la BCE, le but est ici que les banques aient de forts excédents de liquidités, dans l’espoir que cela les incitent à prêter de l’argent aux entreprises et aux ménages, afin de stimuler la consommation et l’investissement et donc la croissance.

Par ailleurs, en achetant massivement des titres de dette, la Fed pèsera sur les taux d’intérêt (rendant l’argent « moins cher », et donc boostera l’économie. Le taux directeur de la Fed étant déjà à 0 depuis plusieurs années, elle ne peut en effet pas jouer sur ce levier pour peser sur les taux.

Avec le QE3, la Fed agit donc sur deux levier : La capacité et la volonté des banques de prêter de l’argent (en les inondant de liquidités), et la volonté des ménages et des entreprises d’emprunter pour consommer (grâce aux taux réduits).

Les résultats des précédents QE

La plupart des économistes estiment que les assouplissements quantitatifs sont efficaces pour faire baisser les coûts d’emprunt (les taux), notamment le rendement des obligations d’Etat à 10 ans.

Il sont cependant plus partagés sur l’effet de ce recul du coût de l’argent sur la situation économique, et notamment sur la création d’emplois. On peut toutefois noter que selon une modélisation effectuée l’an dernier par le président de la Réserve fédérale de San Francisco John Williams a laissé entendre que le « QE2″ (600 milliards de dollars) s’était traduit par la création de 700.000 emplois supplémentaires aux Etats-Unis.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Ben Bernanke, le patron de la Fed