Actu Forex – France : Si la France emprunte à des taux si bas, c’est en grande partie grâce à la Suisse selon S&P

(ProfesseurForex.com) – Selon l’agence de notation Standard & Poor’s, si le coût de la dette de la France est aussi bas, c’est grâce à la Suisse…

La Suisse, qui se débat pour limiter la hausse de sa devise, aurait pour ce faire acheté massivement de la dette française, ainsi que de la dette allemande, autrichienne et néerlandaise, pesant ainsi sur le coût de la dette de ces pays (les taux à 10 ans).

S&P évalue ainsi à 80 milliards d’euros les achats de dette de la Suisse entre le mois de janvier et le mois de juillet, ce qui équivaut à la moitié des besoins de financement de ces pays. A titre de comparaison, la Suisse avait contribué à hauteur de 9% au financement de ces pays en 2011.

Malheureusement, selon S&P, ces achats d’obligations de pays « solides » se font au détriment des pays périphériques, la Suisse ne souhaitant pas être exposée à la dette fragile des pays en difficulté. La Banque Nationale Suisse n’agit en effet pas par charité, mais pour son propre intérêt (le fameux plancher de 1,20 pour EUR/CHF).

Or, ce comportement de la BNS est négatif pour la crise de la dette. Le marché surveille en effet de près l’écart de taux entre les pays périphériques et les pays du cœur de la zone euro, et tandis que la dette des pays périphérique est de plus en plus couteuse, l’action de la BNS rend celle des pays du cœurs de l’Europe de moins en moins couteuse, accentuant le « spread de taux ».

Rappelons en effet que les taux à 10 ans français sont passé de 2,67% au mois de juin, à 2,03% début août.

Ces informations de S&P doivent donc inciter à la prudence, notamment vis à vis de la situation de la France. La dette de la France doit donc être analysée avec précaution, car les taux bas ne signifie pas complètement que le marché « fait confiance » à la France, mais seraient en grande partie dus à l’action de la Suisse…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés