Actu Forex – Grèce : Athènes relance les privatisations, mais les objectifs sont encore loin d’être atteint

(ProfesseurForex.com) – Après 5 mois d’immobilisme pour cause de désaccords politiques, la HRADF, l’organisme grec chargé des privatisation dans le cadre du plan d’austérité du pays, a annoncé hier la vente de plusieurs actifs de l’Etat.

Les privatisations cessions d’actifs de l’Etat grec constituent l’une des principales conditions prévues par le plan d’aide international dont bénéficie la Grèce mais Athènes a pris beaucoup retard sur ce sujet, puisque le programme est censé rapporter 19 milliards d’euros d’ici la fin 2015, et que son produit actuel ne dépasse 1,6 milliard d’euros actuellement.

Les dissensions politiques sont la principale raison mise en avant pour expliquer ce retard, la HRADF ayant suspendu ses travaux au mois d’avril afin de ne pas interférer avec la campagne législative, et il a fallu ensuite près de deux mois au nouveau gouvernement formé après les élections du 17 juin pour doter l’agence d’une nouvelle équipe de direction.

Celle-ci juge cependant toujours réalisable l’objectif de 19 milliards d’euros mais pour cette année, les gains en provenance des privatisations ne devraient pas dépasser 300 millions d’euros, selon une source de la HRADF.

Rappelons également que la Grèce a demandé hier à la BCE un délai pour lui rembourser le montant des obligations grecques acquises par la Banque Centrale. De là à considérer ces efforts de privatisations comme une conditions posée par la BCE, il n’y a qu’un pas…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés