Actu Forex – Grèce : Le FMI voudrait-il que la BCE enregistre des pertes sur les 40 milliards d’obligations Grecques qu’elle détient ?

(ProfesseurForex.com) – Les bailleurs de fonds internationaux de la Grèce semblent sensiblement diverger en ce qui concerne le sort de la Grèce où, le peuple est une nouvelle fois dans la rue pour donner son opinion quant au nouveau plan d’austérité de 11,5 milliards toujours en négociations entre les leaders de la coalition gouvernementale et la Troïka.

En effet, selon certaines sources insistantes(venant apparemment de la Troïka et de la Grèce d’après Reuters), le FMI se refuserait à débloquer un seul nouvel Euro dans la prochaine tranche d’aide qui doit être octroyée à Athènes si une nouvelle restructuration de sa dette n’avait pas lieu.

Rappelons que la Grèce a déjà fait défaut sur 70 % de sa dette détenue par le secteur privé en début d’année, le fameux programme PSI (Private Sector Involvement).

Rappelons également que la BCE, qui détient 40 milliards d’obligations grecques rachetées lors du programme SMP, a abandonné son statut de créancier privilégié lors de la dernière conférence de presse de Mario Draghi.

Est-ce que le FMI chercherait à ce que la BCE accepte également 70 % de perte sur ces obligations (dont 28 milliards doit arriver a maturité entre 2013 et 2016) ?

Cela semble être le cas, un scénario qui provoquerait la première monétisation de la dette, ou autrement dit, le premier véritable QE de la BCE…

Mais Jens Weidmann veille au grain en déclarant dans la foulée que les « banques centrales n’étaient pas là pour combler le déficit budgétaire de la Grèce »…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés