Pierre Moscovici est en Grèce pour discuter de la prochaine tranche d’aide avant l’Eurogroupe, FMI, Emploi, BEI, BCE également au menu

(ProfesseurForex.com) –La Grèce vient tout juste de recevoir un prêt de 750 millions d’Euros de la part de la banque Européenne pour l’Investissement (La fameuse BEI) à destination des petites et moyennes entreprises dans les secteurs des transports, de l’énergie et de l’éducation.

Le business connu sous le nom de SMEs absorbera 440 millions de ce prêt. « Le deal va apporter de l’argent frais dans l’économie à un moment ou le manque de liquidité cause de nombreux problèmes qui font suffoquer les marchés » a déclaré le ministre des finances grec? Yannis Stournaras. Une nouvelle également potentiellement bonne pour l’emploi dont l’aggravation en Grèce s’est poursuivie au deuxième trimestre, atteignant 23,6% contre 22,6% au trimestre précédent, a annoncé jeudi l’Autorité des statistiques grecques (Ase). Au deuxième trimestre 2011, le chômage s’établissait à 16,3%, selon un communiqué de l’Ase. Le chômage a doublé depuis le début de la crise en Grèce.

Ce prêt a surement pu être débloqué grâce à l’appui Français puisque, comme une coïncidence, Pierre Moscovici est actuellement à Athènes pour discuter des problèmes économiques et des efforts de réforme avec son homologue Grec ainsi qu’avec le premier ministre Antonis Samaras avant le sommet de l’Eurogroupe des ces vendredi et samedi.

Les discussions font certainement se focaliser sur la prochaine tranche d’aide de 31,5 milliards d’Euros que la Grèce doit recevoir dans le cadre du second plan d’aide alors que des sources proches de l’UE ont révélé hier que la décision pourrait être reportée à Novembre.

Cette nouvelle rencontre au sommet fait écho à la visite d’Antonis Samaras à Mario Draghi en début de semaine, probablement pour demander du temps quant au remboursement des obligations Grecques rachetées par la BCE sous l’égide du programme SMP.

La Grèce se débat et tente de trouver tous les soutiens possibles. La France en est un a déclaré Pierre Moscovici au journal Grec Kathimarini, tant que la Grèce mettra en oeuvre les réformes… Rappelons que le ministre des finances Français a déclaré recemment qu’une sortie de la Grèce de la Zone Euro était « inacceptable ».

Notons qu’un officiel du FMI a déclaré que la Grèce aurait besoin d’un troisième plan d’aide… Une déclaration vite démentie par le ministre des finances Grec.

Enfin, soulignons que le financement des banques Grecques directement par la BCE s’est monté à 30.86 milliards d’Euros à la fin du mois d’août, contre 23.99 milliards à la fin du mois de juin d’après la banque centrale Grecque.

D’autre part, le fonds d’urgence (ELA Emergency Liquidity Assistance) s’est rétracté à 101 milliards contre 106 milliards à la fin du mois de Juillet. Conclusion : Les banques retournent doucement auprès de la BCE au lieu de se financer auprès de leur propre banque centrale. L’abaissement de la qualité des collatéraux pouvant être apportés en garantie à la BCE lors de la dernière conférence de presse semble avoir son effet…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés