Après l’Eurogroupe, il semblerait que le projet d’Union Bancaire ait du plomb dans l’aile…

(ProfesseurForex.com) – Selon des sources proches des débats de l’Eurogroupe, qui ont eu lieu vendredi et samedi, les dissensions seraient nombreuses entre les pays de la Zone euro au sujet du projet d’Union Bancaire présenté par la Commission Européenne la semaine dernière.

Les ministres ont en effet débattu pendant plus de trois heures de la proposition de la Commission européenne, qui prévoit d’accorder à la BCE un pouvoir de supervision des 6.000 banques de la zone euro.

L’instauration d’une supervision commune avait été définie comme la condition pour que le futur fonds MES puisse prêter directement aux banques, sans passer par les Etats.

Cependant,  le volontarisme de la France ou de l’Espagne, qui souhaitent le voir aboutir dès janvier, s’est heurté à l’opposition de l’Allemagne et de la Suède notamment.

Le ministre des finances allemand Wolfgang Schauble aurait en effet déclaré qu’il n’est « pas possible » de mettre sur pied un supervision bancaire dès le début 2013, soulignant que dans le cadre actuel du projet, la supervision doit être validée par les 27 pays de l’UE, et pas seulement pas les pays de la zone euro, ce qui « ne sera pas facile » selon lui.

Berlin s’opposerait par ailleurs à ce que le superviseur unique contrôle toutes les banques de la zone euro, même les plus petites, jugeant que cette méthode inefficace, alors que de son côté la Commission estime qu’ « une supervision unique qui ne s’appliquerait pas à chaque banque ne serait pas crédible ».

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.