EUR/USD Résumé de toute l’actualité Forex de la semaine 03-07 septembre

(ProfesseurForex.com) – Lundi 03 septembre

La journée fut terne en début de semaine en raison de l’absence des traders Américains profitant de la fête du travail. Les indices PMI manufacturiers laissaient donc les marchés de marbre en dépit de la hausse remarquée. Le secteur manufacturier reste néanmoins bel et et bien en contraction au sein de la Zone Euro. Angela Merkel s’exprimait ensuite devant les députés de son parti et envoyait une petite pique à la France en nous conseillant de soigner notre nœud de cravate…(En effet, notons que le déficit budgétaire de la France est déjà au-dessus des 4 % pour 2012…) Le ministre des finances Allemand faisait lui la morale à la Grèce en intimant le pays à faire voter au parlement toutes les mesures d’austérité requises. Wolfgang Schauble se voulait néanmoins optimiste en ce qui concerne la validation du MES par la Cour constitutionnelle, prochain grand rendez-vous pour la Zone Euro. Nous avions finalement un frémissement à la hausse lorsque l’on apprenait que Mario Draghi avait déclaré devant la commission monétaire du parlement Européen que les maturités concernées par le plan de la BCE iraient jusqu’à trois ans.

Mardi 04 septembre

Après une ultime poussée lors de la séance asiatique, la paire abandonnait du terrain en raison de l’Espagne qui revenait au centre de l’attention avec des chiffres du chômage catastrophiques. Le répit aura été de très courte durée et la saison estivale n’aura pas suffit à booster les embauches. L’Espagne décevait également les marchés après que l’on ait appris que Bankia avait été recapitalisée avec de la dette gouvernementale et non de l’argent frais (des obligations ont été apportées au capital de la banque pour que cette dernière puisse les utiliser comme collatéral auprès de la BCE). L’Espagne n’est donc pas pressée de faire une demande d’aide, ce qui retarde d’autant l’action de la BCE sur les marchés obligataires même si l’on peut noter que les taux continuaient de se détendre significativement suite à la révélation de Draghi la veille sur les maturités des obligations qui seront rachetées. Le mauvais indice d’inflation au sein de la Zone Euro ne plaisait également pas aux opérateurs. La baisse s’accélérait après que le Die Welt (quotidien Allemand) n’écrive dans sa feuille de choux que le MES était anticonstitutionnel, point barre… L’Euro tentait une remontée suite à l’indice ISM manufacturier Américain de nouveau en contraction et le plus fort recul des dépenses de construction depuis un an, mais se sont les baissiers qui furent les plus fort cette journée.

Mercredi 05 septembre

L’Euro faiblissait de nouveau dans les premiers échanges avec probablement le retour de la Hollande sur le devant de la scène où les partis Euroseptiques font leur show. L’anti-Europe est un sujet politique qui a la côte ces derniers temps et le ministre des finances montait au créneaux pour conseiller les Hollandais d’éviter les partis Eurosceptiques susceptibles de faire un referendum sur le pacte budgétaire (les socialistes). Les indices PMI des services peu glorieux venait s’ajouter au pessimisme de début de journée. L’Euro entamait néanmoins un fort rebond en s’appuyant sur les 1,25 alors que l’on apprenait de nouveaux détails à propos du plan de la BCE. Les rachats d’obligations seront stérilisés et illimités et les seuils d’intervention ne seront pas révélés. L’indice ISM de NY continuait de donner du grain à moudre aux haussiers avant que la chancelière ne vienne jouer les rabats-joie en se déclarant opposée aux rachats « illimités ». La paire marquait finalement un nouveau plus en fin de journée alors que des « sources proches de la BCE » annonçaient que le taux directeur de la BCE resterait inchangé le lendemain.

Jeudi 06 septembre

Les traders n’osaient cliquer durant la matinée alors que le plus bas historique pour une adjudication à 10 ans Française (2,21 % contre 1,40 % pour l’Allemagne pour la comparaison) et la forte détente du côté de l’émission à moyen terme Espagnole avaient de quoi contenter le marché. Le PIB de la Zone ressortait ensuite en ligne avec le consensus (-0,2 % t/t). En Allemagne, les commandes industrielles étaient meilleurs qu’anticipé mais d’une année sur l’autre, l’indice reste en contraction de plus de 4 %. Le statut quo monétaire largement anticipé de la BoE ne provoquait pas de volatilité et il aura fallu attendre la publication du taux directeur de la BCE pour que l’Euro aille marquer un nouveau plus haut. En effet, les taux restent inchangés, ce qui est plutôt haussier pour l’Euro étant donné que certains analystes tablaient sur une nouvelle baisse de 0,25 %. Le Bon rapport ADP sur l’emploi (qui sera désavoué par le rapport national le lendemain…) provoquait une correction à la baisse avant que la révision en baisse des perspectives de croissance par la BCE ne fasse plonger la paire. Malgré le fait que Mario Draghi ait donné aux marchés ce qu’ils attendaient, la paire ne parvenait pas à remonter et il fallait attendre que la conférence de presse se termine pour voir les traders comprendre que les propos de Draghi redonnaient pas mal d’espoir quant à détente significative des spreads de taux.

Vendredi 07 septembre

Les traders étaient toujours de bonne humeur au lendemain de la conférence de presse de la BCE et les bonnes statistiques Européennes participaient au climat de confiance que fait régner Mario Draghi depuis maintenant presque deux mois. Les balances commerciales Française et Allemande battaient le consensus et la récession au Portugal ainsi qu’en Grèce demeurait en ligne avec les prévisions des économistes. Le rebond surprise de la production industrielle Allemande achevait de rassurer les traders avant que le Dollar ne soit plombé par le rapport des variations d’emplois aux États-Unis. La statistique est venu corriger de moitié le rapport ADP de la veille. La baisse du taux de chômage n’est que l’arbre qui cache la forêt et c’est sur les 1,28 que la parité Euro Dollar terminait la semaine sur le marché des changes.

Prochain grand rendez-Vous, le 12 septembre, pour la décision de la Cour constitutionnelle Allemande à propos du très controversé MES…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés