Forex – EUR/USD: Le PIB déplorable des U.S n’a pas fait de vagues mais la confiance de Madrid quant à l’objectif de déficit budgétaire rassure les marchés

(ProfesseurForex.com) – Après un rebond nocturne en raison de la bonne tenue des bourses asiatiques, la baisse a reprit le pas puisque les rumeurs annonçaient à 10 h une présentation du budget Espagnol très décevante. Le très mauvais PIB Américain permettait d’effacer les pertes mais le nouveau report à la mi journée de la présentation du budget rendait les marchés nerveux.

Notons ce matin le rebond des ventes au détail Espagnoles qui repasse à -2,1 % y/y contre -6,4 % anticipé et -7,4 précédemment. Une bonne statistiques qui ne faisait pas trembler les traders tant la situation reste très délicate en Espagne.

Le taux de chômage restait inchangé à 6,8 % en Allemagne mais notons que le nombre de créations d’emplois continue de se tasser.

L’indice PMI des ventes au détail au sein de la Zone Euro remontait à 10h mais reste en zone de contraction alors que la confiance des consommateurs stagnait à 11h. En revanche le climat des affaires se dégrade nettement, le manque d’action concrète de la BCE et du MES semble peser sur le moral des investisseurs.

Les leaders de la coalition gouvernementale Grecque décevaient les marchés ce matin en déclarant qu’un accord avait trouvé sur « l’essentiel »… Il est clair que les négociations ne sont toujours pas terminée et que des rendez-vous avec la Troïka vont de nouveau s’enchainer.

Fitch déclenchait une amorce de rebond en début d’après-midi en révisant ses perspectives de croissance globales. Alors que S&P anticipe une contraction du PIB de 0,8 % au sein de la Zone Euro en 2012, Fitch ne table que sur -0,5 %.

Le mauvais PIB Américain qui ralentit à 1,3 % d’une année sur l’autre au T2, a largement déçu les traders puisque le consensus tablait sur 1,7 % de croissance. Néanmoins, nous n’avons pas eu un retracement digne de ce décalage entre le consensus et la statistique réelle. Les commandes de bien durables étaient également exécrables mais a bien y regarder, c’est le secteur très volatile de l’aéronautique qui a provoqué cette chute.

L’Euro effaçait néanmoins ses gains à l’approche de la conférence de presse Espagnole pour présenter le budget 2013 en raison deux reports durant la journée. Sans entrer dans les détails, l’Euro remontait finalement lorsque le ministre du budget annonçait sa confiance quant à l’objectif de déficit budgétaire à 6,3 % du PIB en 2012 qui serait respecté.

D’un point de vue graphique, les baissiers semblent réellement avoir la main sur le marché comme en atteste le timide rebond suite à la publication de très mauvaises statistiques US.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés