Forex – EUR/USD : Le seuil des 1.29 fait obstacle à une baisse plus prononcée dans une journée riche en nouvelles

(ProfesseurForex.com) – Le seuil des 1,29 Dollar fait décidément obstacle à la baisse alors que l’actualité aurait pu permettre un nouveau plus bas significatif.

Ce matin l’affaire de détournements de subventions étatiques au plus haut niveau de l’Etat Grec faisait la une en Grèce, plombant un peu plus la crédibilité du pouvoir en place, l’actuel président du parlement étant mouillé dans l’affaire avec deux anciens ministres.

L’actuel ministre des finances ne se sent pas concerné et a demandé ce matin à ce que la BCE prolonge la maturité des obligations détenues par cette dernière. Un moyen détourné (remettre à plus tard le remboursement) afin de rentrer dans les clous du memorendum alors qu’Antonis Samaras plaide également pour une extension du programme d’aide de deux ans (ce qui couterait entre 13 et 15 milliards d’Euros selon l’intéressé).

Peut être que l’espoir d’un geste de la part de la BCE a contenté les marchés ce matin car l’Euro, après avoir tergiversé près des 1,29, remontait à l’intérieur de son canal baissier.

Les mauvaises nouvelles s’accumulaient ensuite mais ne permettaient pas d’inverser la tendance. S&P a révisé à la baisse ses prévision de croissance pour la Zone Euro et anticipe désormais une croissance nulle en 2013.

Nous apprenions ensuite via Bloomberg que le MES pourra recapitaliser les banques, ce qui rassurait légèrement les marchés puisque c’était l’une des demandes phares de l’Espagne lors du précédent sommet Européen. Néanmoins, notons que selon ce même document officiel que l’agence de presse s’est procurée, le MES investira principalement dans les pays notés AA et plus…(l’Italie est noté BBB+ chez S&P).

Mario Draghi prenait ensuite la parole devant la fédération des industries Allemande à Berlin. Le gouverneur a tenté de convaincre l’assemblée que l’action de la BCE était dans le l’intérêt de l’Allemagne et qu’il anticipe un retour de la croissance l’année prochaine (S&P table sur 0 % de croissance…). Le président de la BCE a également tiré dans le sens d’un abandon de la souveraineté budgétaire à l’Europe. Soit dit en passant, des discussions auraient actuellement lieux à propos d’un « budget de la Zone Euro » au sein duquel nous aurions des « transferts » de pays à pays.

Les statistiques Américaines ne provoquaient pas énormément de volatilité en fin d’après-midi en dépit d’une fort rebond de la confiance des consommateurs Américains. L’indice immobilier Case Shiller de S&P ratait lui le coche mais l’indice manufacturier de la FED de Richmond se révélait très bon en sortant de la Zone de contraction dans laquelle il s’était englué depuis trois mois.

Enfin, notons dans le désordre que l’Espagne a déjà dépassé l’objectif de déficit budgétaire donné par la Troïka pour l’année 2012 (déjà à 4,77 % du PIB), que le gouverneur de Catalogne veut organiser des élections anticipées, que les taux ont augmenté lors de l’émission obligataire à court terme Espagnole et que la chancelière Allemande donne rendez-vous à ses partenaires pour le sommet Européen d’octobre.

  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés