Forex – EUR/USD : L’effondrement des indices PMI Français plombent l’Euro, la Grèce enfonce le clou en reportant finalement son projet de budget

(ProfesseurForex.com) – Les marchés asiatiques sanctionnaient l’Euro avant que l’indice manufacturier Français exécrable ne plombe la monnaie unique qui ne parviendra jamais à remonter la pente avant que le bon indice de Philadelphie ne vienne en soutien…

Largement sous le consensus, les PMI se de la France se sont établis à 46,1 points pour l’indice PMI manufacturier (-3,3 pts) et 42,6 pour l’indice PMI des services (-3,8 pts), une bien mauvaise nouvelle étant donné que ces indicateurs sont étroitement corrélés à la croissance… Ces indices indiquent clairement que nous prenons la direction de la récession pour le troisième trimestre. Le contraste est clair avec l’Allemagne qui affiche des indices PMI beaucoup plus encourageants. Malheureusement, le plongeon Français a tiré l’indice PMI de l’ensemble de la Zone Euro vers le bas (46 contre 47,4 anticipé).

Le rebond industriel Italien au mois de septembre n’effaçait pas non plus l’écroulement Français malgré des ventes et des commandes en nette hausse au mois de septembre après un mois d’août en contraction.

L’Espagne a trempé un orteil dans le marché obligataire à 10 ans pour la première fois depuis la conférence de presse de Mario Draghi et a trouvé l’eau un peu moins froide, adjugeant 4,6 milliards d’Euros d’obligations au taux de 5,666 % contre 6,647 % précédemment. Le taux reste très douloureux et cela ne suffisait pas à ramener un peu d’optimisme sur le marché des changes.

Aux États-Unis, les chiffres hebdomadaires du chômage étaient mitigés avec néanmoins les inscriptions au chômage qui rataient largement leur cible, sans que cela ne remette en cause la tendance baissière qui s’accentuera avec les déclarations des leaders Grecs de la coalition au pouvoir qui annoncent que les négociations continueront la semaine prochaine alors que le ministre du budget avait annoncé en début de semaine que l’accord serait trouvé d’ici dimanche.

En fin d’après-midi, l’indice manufacturier de la FED de Philadelphie rebondissait nettement et la confiance des consommateurs reculait au sein de la Zone Euro. Paradoxalement, le Dollar faiblissait sur ces annonces, les anticipations de QE ne pesant désormais plus dans la balance. En effet, jusqu’à l’annonce de la Fed, les mauvaises statistiques américaines généraient des anticipations de QE baissières pour le dollar. Maintenant que le marché sait à quoi s’en tenir à ce sujet, les mauvais chiffres US pèsent sur le moral des investisseurs, qui se détournent donc de la devise « spéculative » qu’est l’euro.

D’un point de vue graphique, l’Euro abandonne de plus en plus de terrain et les 1,29 voir 1,28 ne paraissent plus très loin désormais.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés