Forex -EUR/USD : Les rumeurs prédisent l’annonce d’un rachat d’obligations illimité, l’Euro monte avant Draghi

(ProfesseurForex.com) – La journée fut riche en actualité et nous ne commenterons pas tous les détails dans ce commentaire mais bien entendu tout se trouve sur notre accès premium. L’Euro a principalement bondit en raison de révélations non commentées par la BCE: Les achats d’obligations seront illimités et stérilisés…

Wolfgang Schauble commentait les futurs élections aux Pays-Bas et cela a semble t-il ravivé la crainte qu’un parti Eurosceptique prenne le pouvoir dans le plat pays, ce qui n’arrangera pas les affaires Européennes dans la mesure où le pays est déjà l’un des plus agressifs en ce qui concerne les conditions d’aide aux pays en difficulté. Les indices PMI des services au sein de la Zone Euro n’étant pas glorieux, la paire faiblissait dans le sillage des trois dernières séances (Europe, USA, Asie)

Mais ce matin, c’est plutôt le biais technique qui l’a emporté, soutenu par des rumeurs de baisse du taux directeur de la banque centrale de Chine dès demain. En effet, cela pourrait donner un coup de pouce à la croissance mondiale, théoriquement tout du moins. Mais c’est surtout l’approche du seuil des 1,25 qui a fait peur aux baissiers.

L’Euro entamait alors une remontée tempérée par des propos d’un député Allemand, Fuchs, qui déclarait que Mario Draghi n’avait pas énormément de soutien de la part de la chancelière Allemande.

Mais la hausse reprenait de plus belle lorsque l’on apprenait que la BCE allait agir de manière illimitée afin de réduire les spreads de taux de la dette à court terme. Nous apprenions également que les « caps » (seuils d’intervention de la BCE) ne seraient pas révélés et que les rachats d’obligations seraient stérilisés.

La paire faiblissait légèrement puisque aucune autorité officielle, BCE en tête, n’a voulu commenter les rumeurs.

A 14h30, les bonnes statistiques Américaine concernant la productivité ne provoquaient que de la volatilité haussière, les traders continuant de surfer sur les révélations quant au plan de Mario Draghi.

Ensuite l’indice ISM décevant de NY permettait de consolider les gains et même d’aller chercher un nouveau plus haut. L’indice tombe significativement et se rapproche de la Zone de contraction. Rappelons que l’indice ISM Américain est en zone de contraction depuis 3 mois.

Néanmoins, la Chancelière Allemande provoquait un correction baissière en se déclarant toujours opposée à des rachat de dette « illimités ».

La paire déclinait alors avant que des « sources » ne déclarent que la question du taux directeur ne serait pas discutée ce mois-ci au sein du conseil des gouverneurs. Etant donné qu’une baisse de taux est foncièrement baissier pour la monnaie concerné, cela permettait de repartir à la hausse avant l’entrée en piste des banques centrales chinoise, anglaise et de la Zone Euro, mais sans marquer de plus haut, une rumeur restant une rumeur…

D’un point de vue graphique nous pouvons voir que la pression haussière reste très forte avant Draghi et que l’on retourne systématiquement tester les derniers plus haut, le support des 1,25 demeurant solide. Tout va se jouer dans la bouche de Mario Draghi Demain.

  • Graphique Horaire


Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés