Forex – EUR/USD: L’euro conserve pour l’instant la majeure partie des gains enregistrés la semaine dernière, au début d’une semaine à hauts risques

(ProfesseurForex.com) – L’euro reste pour l’instant plutôt stable en ce début de semaine, malgré une actualité chargée le weekend dernier et ce matin, conservant ainsi la majeure partie des gains enregistrés en fin de semaine dernière dernières suite aux annonces de la BCE et suite au très mauvais rapport mensuel sur le chômage US.

La devise évolue en effet toujours dans la région des 1,28, ce seuil semblant toutefois faire obstacle à la progression de la devise.

On pourra donc relever qu’un député allemand membre de la coalition d’Angela Merkel a déposé un recours devant la cour constitutionnelle allemande contre le projet de la BCE d’intervenir sur le marché obligataire, ce qui pourrait retarder la validation du MES (prévue mercredi) par cette cour.

A noter également qu’il semble que les discussions soient difficiles entre Athènes et la Troika, au sujet des 11,5 milliards d’euros d’économies que doit encore faire le pays. A ce sujet, on rappellera que les inspecteur de la Troika doivent bientôt rendre un rapport sur les efforts fait par la Grèce, rapport dont dépendra le versement ou non de prochaines tranches d’aide, sans lesquelles Athènes ira droit vers la faillite.

Les statistiques chinoises publiées ce matin, globalement confirmes au consensus, voir légèrement moins bonnes que prévu n’avaient pas non plus de quoi inciter à l’optimisme.

En ce qui concerne une éventuelle demande d’aide globale de l’Espagne, qui ouvrirait la voie aux rachats d’obligations espagnoles par la BCE, cette demande pourrait tarder, car selon certaines sources, Madrid aurait l’intention d’attendre la tenue des élection de la région de Galice (21/10) avant de formuler sa demande.

En ce qui concerne l’Italie, autre pays potentiellement en difficulté, on pourra relever que le PIB du second trimestre s’est révélé légèrement inférieur aux attentes, en baisse de 0,8% contre une baisse de 0,7% anticipée par le consensus.

Enfin, les bourses européennes semblent orientées à la baisse ce matin, ce qui n’est pas non plus un facteur favorable à la hausse de la monnaie unique.

Du côté des bonnes nouvelles, on notera cependant que la production industrielle de la France affichait une hausse surprise au mois de juillet, avec un rebond de 0,2%, alors que le consensus prévoyait une chute de 0,5%. La production manufacturière seule a encore mieux performé, en hausse de 0,9%, contre -0,5% anticipé par le consensus.

Quoi qu’il en soit, la monnaie européenne reste solide ce matin, affichant toujours une tendance de fond haussière, même si les opérateurs sont clairement hésitants à pousser plus en avant le rallye de près de 300 pips affiché par la monnaie européenne jeudi et vendredi dernier.

Les événements majeurs seront en effet nombreux cette semaine, et le calendrier du jour est peu fournit, ce qui devrait inciter le marché à la prudence pour aujourd’hui.

D’un point de vue graphique, la tendance de court terme tend vers l’hésitation, mais la tendance de fond visible avec un peu de recul en données horaires reste positive. Au niveau des seuils importants on pourra retenir les seuil des 1,2815 (sommet de vendredi), ainsi que le seuil psychologique des 1,28 pour les résistances.

Des supports peuvent par ailleurs être identifiés sur les 1,2750, 1,27 et 1,2650.

En ce qui concerne l’actualité macroéconomique, il nous reste à attendre la confiance des investisseurs de la Zone euro, à 10h30, ainsi que la production industrielle et l’IPC de la Grèce, à 11h. Les traders forex les plus pointus surveilleront également les indicateurs avancés de l’OCDE, à 12h.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,2780 sur le marché des devises.

  • Graphique horaire

graph forex

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.