L’Euro continue de caracoler après Draghi et les sages Allemands, quid du FOMC ?

(ProfesseurForex.com) – Ce mercredi promettait d’être mouvementé, ce fut le cas, et grâce à la sagesse de la Cour constitutionnelle Allemande, nous avons pu rejoindre et enfoncer les 1,29 Dollar.

C’est Jose Manuel Barroso, président de la commission Européenne, qui déclenché la volatilité ce matin en présentant son projet de supervision bancaire sans trop s’avancer sur l’Union bancaire. Barroso plutôt tenté d’enrober le projet d’Union bancaire dans une union fédérale qu’il souhaite voir le jour grâce au prochain traité Européen que la Chancelière Allemande réclame depuis quelques semaines maintenant.

Voir notre article récapitulatif pour de plus amples détails sur les discours de Manuel Barroso et Michel Barnier à propos de la supervision bancaire.

Alors que le président de la commission venait à peine de terminer son discours, l’œil des marchés se tournait aussitôt vers Berlin pour écouter les sages paroles du tribunal constitutionnelle. Ces derniers n’ont pas déçu les marchés et validait le MES tout en y assortissant quelques conditions. Le Bundestag aura un droit de regard sur toutes les actions entreprises par le fonds et auront le dernier mot si l’exposition de l’Allemagne devait un jour dépassé les 190 milliards accordés. D’autre part, la Cour rejette également l’idée d’une licence bancaire qui permettrait à la BCE de financer le MES.

Heureusement, la Chine a fait un pas en avant aujourd’hui et s’apprête à « intensifier sa coopération » avec les fonds Européens FESF et MES. Si la Chine est de la partie, il en effet probable que le MES n’ait pas trop de difficulté à trouver les fonds pour des taux acceptables.

Le reste de la journée était calme en raison de l’absence de statistiques importantes dans le calendrier. Notons que les stock Américains ont affiché la plus forte hausse depuis 6 mois et qu’ils rejoignent un plus haut depuis 2011. Le cycle keynésien reprendrait-il? L’offre fait la demande …?

D’un point de vue graphique, après ces deux semaines placées sous le signe de la hausse pour l’Euro, le seuil des 1,30 effraie les traders qui mettront probablement un certain temps avant d’aller le tester. De surcroît, la FED pourrait très probablement doucher les espoirs des investisseurs demain alors que les NFP et les indices ISM manufacturiers ont été mauvais ces trois derniers mois et que la croissance ralentit. Un statut quo monétaire permettrait au Dollar de reprendre du poil de la bête. A bon entendeur, salut.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés