Forex – EUR/USD : L’euro faiblit, ne bénéficiant plus d’aucun événement potentiellement haussier en perspective

(ProfesseurForex.com) – Au terme d’une journée sans relief où la monnaie européenne a consolidé au-dessus du support des 1,3085, l’EUR/USD déclinait hier soir et cette nuit, cassant ce support pour marquer un creux à 1,3028 en séance asiatique.

Aucune information majeure n’est venue justifier ce léger recul, si ce n’est des prises de bénéfices après la hausse de plus de 400 pips de la semaine dernière, prises de bénéfices sans doute confortées par les inquiétudes persistantes au sujet de la Grèce et de l’Espagne.

Rappelons en effet que la Grèce devrait obtenir un délai pour atteindre ses objectifs, mais rien n’est encore signé, et quand bien même ce délai serait confirmé, il ne ferait que reporter l’inévitable, à savoir la sortie du pays de la Zone euro, selon la plupart des économistes.

Au sujet de l’Espagne, le pays reste en difficulté sur le marché obligataire, avec un coût de la dette toujours très élevé, alors que le pays rechigne toujours à demander un plan d’aide global qui ouvrirait la voie aux achats obligataires de la BCE.

Ce matin, on notait que l’euro tentait de rebondir, mais le seuil des 1,3085 qui tenait rôle de support hier s’affiche désormais comme une résistance et a bloqué un rebond de court terme.

Après une série de nouvelles fortement haussières ces dernières semaines, avec l’annonce d’un nouveau programme de rachats d’obligations de la BCE, la validation du MES par l’Allemagne, et l’annonce d’un QE3 de la Fed, l’euro manque désormais de facteurs susceptibles de catalyser une nouvelle vague de hausse.

Il y a certes le projet d’union bancaire, mais la réunion de l’Eurogroupe de la fin de semaine dernière a montré que de nombreux mois devraient passer avant que cet élément de résolution de la crise de la dette européenne ne soit sur pied, compte tenu des divergences d’opinion à ce sujet au sein de la Zone euro et de l’Union Européenne.

Dans ce contexte, l’attention du marché se retourne petit à petit sur les cas de l’Espagne et de la Grèce, ce qui pèse sur le moral des investisseurs et sur la monnaie européenne, pénalisée par l’aversion au risque.

D’un point de vue graphique, la paire EUR/USD montre des signes de faiblesses à court terme, mais conserve un biais général haussier. La tendance de fond restera positive tant que la devise conserve le seuil des 1,3000. Outre ce seuil, on pourra retenir le support des 1,2930. A la hausse, les résistances se situent vers 1,3085 et 1,3170.

En ce qui concerne l’actualité macroéconomique, le calendrier sera peu chargé, avec uniquement les mises en chantier et permis de construire américains à 14h30, et les ventes de logements existants, à 16h.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3070 sur le marché des changes.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés