Forex – EUR/USD : Moody’s menace le AAA Américain et les traders sont optimistes quant à la décision de la Cour de Karlsruhe

(ProfesseurForex.com) – Le marché a réagit principalement aux informations reliées au MES aujourd’hui.

Ce matin, l’indice des prix de gros en Allemagne s’affichait en net hausse, une mauvaise nouvelle pour Draghi. Néanmoins, la cour constitutionnelle faisait savoir dans le même temps que les recours de dernière minute ne seraient pas étudiés et qu’elle rendra son verdict demain, comme prévu, après avoir reporté sa décision de deux mois.

L’Euro remontait donc puisque certains craignaient que la cour reporte une nouvelle fois sa décision. L’Optimisme gagnait les traders et un nouveau plus haut été marqué, vite corrigé, le marché restant prudent car si la décision sera bien rendue demain, rien de dit qu’elle sera positive…

L’unique statistique à même de sortir le marché de sa léthargie aujourd’hui était la balance commerciale US qui finalement battait légèrement le consensus mais s’aggravait légèrement d’un mois sur l’autre: -42 milliards… Le marché restait de marbre mais l’Euro se reprenait après que Moody’s ait de nouveau menacé les États-Unis si la tendance du ratio dette/PIB ne s’inversait pas en 2013. Le fiscal Cliff revenant sur la table, l’Euro progressait de nouveau.

Le ministre des affaires étrangères Allemand donnait du grain à moudre aux haussier en déclarant qu’il souhaitait que le MES devienne réalité. Cette déclaration sonnait la charge et les traders impatients montaient dans la wagon en croisant les doigts pour que la Cour constitutionnelle Allemande fasse ce que tout le monde attend d’elle, valider le MES.

Des rumeurs de marché annonçaient en fin de journée que Antonis Samaras, en visite à Francfort pour rencontrer Mario Draghi, allait demander un délai pour rembourser les obligations grecques détenues par la BCE. Le communiqué de la BCE ne laissait rien présager de tel à la suite de l’entretien et l’on se contentait de déclarer que la BCE était d’accord sur le fait que la Grèce avait fait des efforts significatifs pour consolider son budget (Un signe qui voudrait dire que contrairement à ses homologues de la Troïka, la BCE juge que la Grèce en a déjà fait assez?…).

Tournons nous désormais vers demain: Voici quelques articles à ne pas manquer pour être paré à la journée mouvementé qui s’annonce:

-Les Pays-Bas votent demain pour tenter de sortir de l’impasse depuis la démission du précédent premier ministre

-L’Union bancaire est le préalable à toute recapitalisation du secteur bancaire Espagnol par le MES

-Le MES va-t-il être validé sans encombre par la cour Karlstuhe

D’un point de vu graphique, il semble clair que les traders anticipent un dénouement heureux et le rallie a déjà commencé. Attention, peut être que la décision aura été entièrement « pricée » demain lors de la révélation du verdict, entrainant potentiellement un retracement baissier, comme on a pu le voir lors de la conférence de presse de Mario Draghi.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés