Retour sur le discours et les prévisions de Ben Bernanke suite aux déclarations du FOMC

(ProfesseurForex.com) – Comme l’anticipaient beaucoup d’économistes, la Réserve Fédérale Américaine a annoncé hier soir le lancement d’un nouveau programme d’assouplissement quantitatif (le fameux QE3), qui consistera à racheter chaque mois 40 milliards de dollars de de titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaires (MBS, Mortgage Based Securities), pendant une période indéterminée.

C’est donc un programme illimité que la Fed vient de mettre en place, et la banque centrale a par ailleurs annoncé que le montant mensuel des rachats pourra être revu à la hausse si des résultats significatifs ne sont pas rapidement visibles sur le marché de l’emploi.

La Fed a également étendu la guidance sur les taux, prévoyant désormais de les laisser au plus bas jusqu’à la mi-2015, contre mi-2014 dans ses précédentes annonces.

Après avoir effectué ces annonces à 18h30 hier soir, la Fed a ensuite tenu sa traditionnelle conférence de presse mensuelle à 20h, qui a apporté d’autres précisions.

En ce qui concerne le déficit budgétaire, la Fed a précisé que le déficit du mois d’août est ressorti à 191 milliards de dollars, avec 369 milliards de dépenses, et 179 milliards de recettes, alors que le consensus des économistes anticipait un déficit de 160 milliards de dollars.

Au sujet du chômage, la Fed a estimé que le taux devrait baisser dans une fourchette de 7,6% à 7,9% pour l’année 2013, pour ensuite s’établir dans une fourchette 6,7% – 7,3% en 2014. Pour 2015, le taux de chômage devrait continuer à baisser dans une fourchette de 6% à 6,8% selon la Fed.

Enfin, en ce qui concerne les prévisions de croissance du PIB, la Fed a revu à la hausse ses anticipations pour 2013. La banque centrale US vise ainsi une croissance entre +2,5% et +3%, contre une précédente fourchette de 2,2/2,8%. A l’inverse, la Réserve Fédérale a abaissé ses prévisions de croissance pour cette année, et vise désormais une croissance 2012 entre +1,7% et +2%, contre une précédente fourchette de 1,9/2,4%. Sur 2014 et 2015, la Fed vise une croissance entre 3 et 3,8% (contre une précédente fourchette de 3/3,5% pour 2014).

Sur le forex, on notera qu’après une période de forte volatilité suite aux annonces de 18h30, un fort impact haussier se dégageait sur la paire EUR/USD, qui évolue désormais au-dessus du seuil symbolique des 1,3000. On rappellera en effet que les injections de liquidités annoncées par la Fed « diluent » la valeur du dollar, et que la perspective de voir les taux rester à zéro jusqu’à la mi-2015 réduit l’attractivité du billet vert pour les investisseurs.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.