Actu Forex – France : Paris n’atteindra pas son objectif de déficit public en 2013, contrairement aux affirmations du gouvernement. Tour d’horizon des avis divergents

(ProfesseurForex.com) – Le gouvernement français s’entête à confirmer que le déficit public sera ramené à 3% du PIB en 2013 ainsi qu’une croissance à 0,8%, mais plus personne ne semble y croire, si ce n’est le gouvernement lui même.

Tour d’horizon des avis contraires :

L’avis de Bruxelles

On apprenait hier 24 décembre dans le quotidien espagnol El Pais que la Commission Européenne envisage d’accorder un délai supplémentaire de un an à la France pour atteindre son objectif de réduction du déficit public. Or, si la Commission Européenne envisage de son propre chef d’accorder un délai à la France, c’est bien qu’elle estime le pays incapable d’atteindre les objectifs annoncés…

L’avis de l’INSEE

L’INSEE a récemment annoncé qu’elle anticipe une croissance de 0,2% sur le premier semestre 2013 pour la France, ce qui contredit largement la prévision du gouvernement d’une croissance de 0,8% sur l’ensemble de 2013, hypothèse sur laquelle se repose la prévision de déficit public à 3% du PIB…

L’avis du FMI

Contrairement à Bruxelles et à l’INSEE, qui ne font que pointer du doigts des informations qui rendent caduques les prévisions de déficit du gouvernement français, sans en parler, le FMI met les pieds dans le plat.

Le Fonds a en effet clairement annoncé qu’il anticipe un déficit public de 3,5% du PIB en 2013, pour une croissance qui se limitera à 0,4% sur l’ensemble de l’année.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.