Forex – EUR/USD: l’euro ne parvient pas à franchir les 1.31 malgré plusieurs nouvelles positives

(ProfesseurForex.com) – L’euro semblait s’essouffler dans sa hausse aujourd’hui, ne parvenant pas à franchir le seuil des 1,31 malgré trois tests depuis hier soir.

Pourtant, les informations positives ne manquaient pas, mais elles semblaient avoir toutes été anticipées, et l’euro avait par ailleurs déjà largement entamé son potentiel de de hausse depuis le début de la semaine, avec un dernier rallye significatif hier soir suite aux déclarations de la Fed.

Au menu du jour, on retrouve en premier lieu l’accord sur la supervision bancaire, la première étape du projet d’union bancaire destiné à faire rempart contre les futures crises européennes. Les banques les plus importantes de la zone euro et de l’UE seront donc supervisées par la BCE à partir de mars 2014, ce qui ouvrira la voie à leur recapitalisation directe par le MES.

Mais même si l’euro a réagit positivement à cette nouvelle du tout début de journée, la réaction de la devise est restée limitée, cet accord ayant été anticipé en raison de plusieurs déclarations confiantes à ce sujet la veille.

Autre information positive largement anticipée : L’accord final de l’Eurogroupe pour le versement de l’aide à la Grèce. Les ministres des finances de la zone euro ont en effet assez facilement donné le feu vert au versement des prochaines tranches d’aide à Athènes, et le pays recevra 34 milliards d’euros avant la fin du mois.

Toutefois, cette annonce a été totalement ignorée, l’euro perdant même du terrain au moment de la conférence de presse à ce sujet.

Un « trou d’air » a même eu lieu dans la journée, la devise ayant rapidement plongé vers les 1,3040 depuis les 1,3099, a priori en raison de certains propos de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a déclaré que la route sera encore difficile vers la stabilité de l’euro, rappelant par ailleurs l’opposition de l’Allemagne à tout projet de dette commune dans l’euroland.

L’euro se reprenait ensuite, sans pour autant que l’on puisse glaner des informations percutantes. On pourra toutefois noter que plusieurs rumeurs allaient dans le sens d’une possible élection de Mario Monti au poste de premier ministre de l’Italie. Celui-ci pourrait en effet se représenter à ce poste après avoir démissionné. La presse italienne évoquait en effet cette possibilité, et Angela Merkel l’a appelée de ses vœux.

Au sujet des statistiques, on pourra noter que deux chiffres américains importants on été publiés, mais leur impact est resté limité, voir inexistant. Les ventes au détail du mois de novembre ont donc progressé de 0,3%, contre +0,5% anticipé, tandis que les inscriptions au chômage se révélaient à l’inverse satisfaisantes, avec 343.000 inscriptions la semaine dernière, contre 370.000 anticipé.

D’un point de vue graphique, la puissante tendance haussière de l’euro visible depuis le début de semaine perd clairement de sa force, sans pour autant donner de clairs signes de retournement. La journée de demain sera donc décisive. Une cassure des 1,31 renforcerait le profil haussier, avec dans un premier temps un possible test des 1,3125, les sommets de la semaine passée.

A la baisse, une cassure des 1,3040/50 ouvrirait la voie vers les 1,3000/20, puis vers 1,2950 et 1,2885.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3080 sur le forex.

Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.