Les précisions fournies par Ben Bernanke lors de sa conférence de presse suite aux déclarations du FOMC

(ProfesseurForex.com) – Lors de sa conférence de presse mensuelle qui a eu lieu ce mercredi soir, le président de la Réserve Fédérale Ben Bernanke a fournit plusieurs précisions au sujet des déclarations faites par le comité de politique monétaire en fin d’après-midi.

  • Au sujet du taux directeur

Ben Bernanke a précisé que le comité de politique monétaire ne s’attend pas à ce que l’objectif du taux de chômage soit atteint avant la mi-2015.

La Fed annonçait précédemment que son taux directeur pourrait être relevé à partir de la mi-2015, mais a changé de discours ce soir, en déclarant que les taux pourraient être remontés lorsque le taux de chômage passera sous les 2,5% et/ou que l’inflation dépassera les 2,5%.

La précision apportée ici signifie donc que le taux directeur de la Fed pourrait être maintenu au plus bas plus tard qu’à la mi-2015, c’est à dire après ce qui était prévu jusqu’à aujourd’hui, d’autant plus que le patron de la Fed a également précisé que les taux ne seraient pas automatiquement et obligatoirement remontés lorsque l’objectif de taux de chômage aura été atteint.

Toutefois, le président de la Réserve Fédérale a annoncé qu’il sera nécessaire de relever les taux avant le retour au « plein emploi ».

  • Au sujet des assouplissements quantitatifs (QE)

La Fed a annoncé ce soir passer son programme QE de 40 à 85 milliards de dollars de rachats d’actifs mensuels. La Fed achetait depuis septembre et le lancement du QE3 40 milliards de dollars de MBS (obligations adossées à des créances hypothécaires). Elle a annoncé ce soir qu’à ce montant s’ajouteraient désormais 45 milliards de dollars d’achats de bons du Trésor par mois.

A ce sujet, Ben Bernanke a précisé lors de sa conférence de presse que le but de ces opérations est de stimuler la croissance économique à court terme.

Il a également précisé que la Fed restera flexible dans ces rachats d’actifs, en fonction de la réaction de l’économie, ce qui signifie qu’ils pourront encore être augmentés, précisant par ailleurs que les futurs ajustement dépendront en grande partie du marché du Travail.

  • Au sujet du fiscal cliff

La Fed a annoncé qu’elle pourrait augmenter ses rachats d’actifs si le fiscal cliff n’est pas résolu, et qu’il entraine un ralentissement de la reprise. La Fed a d’ailleurs souligné que le fiscal cliff commence déjà à avoir un impact sur l’économie, et présente un risque majeur.

Bernanke a également précisé que les prévisions de croissance de la Fed ne tiennent pas compte d’un éventuel échec des négociations sur le fiscal cliff, et sont établie sur la base d’une résolution rapide de ce problème.

En clair, en cas de fiscal cliff non résolu, les prévisions de croissance fournies par la Fed pourraient être considérées comme trop optimistes…

Enfin, Ben Bernanke a une fois de plus prévenu que la Fed ne dispose pas des outils nécessaire pour gommer entièrement les effets d’une non résolution du fiscal cliff.

  • Autres précisions intéressantes

Selon Ben Bernanke, les décisions de modifier les rachats d’actifs ou de remonter les taux répondent à des critères différents.

Ben Bernanke a également avoué que la Fed avait été trop optimiste dans ses prévisions de croissance pendant la reprise.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.