FOMC : La FED réfléchit à la fin du Quantitative Easing

(ProfesseurForex.com) – Les minutes du FOMC des 11 et 12 décembre ont révélé hier que certains gouverneurs souhaitent stopper le Quantitative Easing (QE). Certain veulent terminer le programme avant la fin de l’année, d’autre bien plutôt et certain dès maintenant…

Cette zizanie au sein du conseil des gouverneurs du comité monétaire de la FED est surprenant étant donné qu’il a récemment été annoncé un QE illimité qui a de plus été augmenté tout récemment à 85 milliards d’Euros (45 milliards lors de son annonce) en raison de la fin du programme TWIST.

Pour rappel le programme TWIST consistait en des achat des treasuries afin de maintenir les coût d’emprunt à long terme bas. Cela consistait en des ventes de treasuries de court terme pour acheter des treasuries de long terme (les treasuries de court terme n’ont pas vu leur taux augmenter en raison de taux directeur de la FED qui est proche de zéro).

Les 85 milliards sont utilisés pour racheter des obligations (treasuries) ainsi que des actifs financiers adossés au marché immobilier.

Les gouverneurs semblent s’inquiéter de la façon dont les liquidités injectées seront réabsorbées alors que le Bilan de la FED pourrait bientôt atteindre les 4000 milliards de Dollars. Des « distorsions financière » sont à prévoir, ce qui pourrait ralentir la croissance. Avec 85 milliards par mois, c’est 1020 milliards qui vont s’ajouter au Bilan de la FED d’ici 2014. Le Bilan de la FED est actuellement tout proche des 3000 milliards.

Rappelons également que la mention d’un « calendrier » concernant la fin du QE avait déjà surpris les marchés. En effet, le QE est désormais lié au taux de chômage. Si ce dernier venait à se contracter significativement, la question sera alors sur la table du FOMC concernant l’arrêt du QE.

Concernant le taux directeur, ce dernier restera au seuil plancher tant que le taux de chômage ne sera pas revenu à 6,5 % et que l’inflation restera en-dessous de 2,5 %. Alors seulement le taux pourra commencer à remonter.

La FED prépare donc sa sortie et il se pourrait que 2014 soit une année charnière concernant les QE. Encore faut-il que la croissance demeure malgré le fiscal cliff, que l’endettement du gouvernement Américain freine grâce aux coupes budgétaires à venir et que le taux de chômage recule. Bien évidemment, cela permet au billet vert de continuer de se renforcer sur le forex.

Mais certains économistes commentent déjà la chose en se disant convaincus que la FED arrêtera sa politique monétaire accommodante seulement lorsqu’elle aura le preuve que les effets sont nulles sur l’économie réelle.

Copyright © 2012 Professeurforex.com. Tous droits réservés