Forex – EUR/USD : La paire pourrait faiblir suite aux propos non alarmistes de la FED vis-à-vis du recul du PIB

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD reste amorphe suite aux déclarations du FOMC et après la fameuse cassure des 1,35, les traders semblent attendre un pull back sur l’ancienne résistance des 1,3485, une résistance qui pourrait s’être transformée en support désormais.

La FED n’a donc pas changé sa politique monétaire et prend note du ralentissement économique Américain. En effet, rappelons que le PIB Américain s’est contracté de 0,1 % au dernier trimestre 2012 alors que le consensus tablait en moyenne sur une croissance supérieure à 1 %…

Mais comme anticipé, rien ne semble faire dévier la FED de ses ambitions de politique monétaire ultra-expansionniste, arguant de nouveau que le taux de chômage était trop haut. Le QE reste donc inchangé à 85 milliards de Dollar et le taux directeur reste compris dans la fourchette 0-0,25 % puisque le FOMC estime que le ralentissement de la croissance actuel n’est que « transitoire ».

La confiance affichée par la FED face à ce PIB alarmant a donc incité les traders à la prudence en ne se risquant pas de viser les 1,36 tout de suite. Il s’agit tout de même désormais du prochain objectif.

Les chiffres de la consommation en France ainsi qu’en Allemagne ce matin ne sont également pas de nature à profiter à la monnaie unique puisque les ventes au détail plongent en Allemagne d’une année sur l’autre (-4,7 % y/y, 0,6 % précédemment). Les dépenses de consommation des ménages Français ne vient pas compenser cette faiblesse et continuent de stagner.

Nous serons attentifs aujourd’hui au taux de chômage Allemand qui reste plutôt résilient au ralentissement économique. Une tendance qui pourrait de nouveau se confirmer étant donné la bonne tenue d’autres indicateurs conjoncturelles comme les indices PMI et la confiance des investisseurs qui sont remontés dernièrement.

Nous garderons également un œil sur la situation du budget Espagnol avant les chiffres hebdomadaires du chômage US, la confiance des consommateurs Américains ainsi que l’Indice PMI de Chicago. A côté de ces données macroéconomique, des interventions de décideurs influents seront également surveillées par les opérateurs sur la marché des devises aujourd’hui. A 8h30, Herman Van Rompuy rencontrera le premier ministre italien Monti à Bruxelles. Constancio, de la BCE, s’exprimera ensuite à 9h30 également à Bruxelles. L’après-midi, c’est Praet de la BCE qui interviendra.

La paire stagne avec une pression légèrement baissière ce matin. La mauvaise tenue des dépenses de consommation qui contrastent avec celles de l’oncle Sam (la bonne nouvelle du PIB Américain, qui a été plombé principalement par une baisse des dépenses militaires) pourrait faire reculer la monnaie unique dans les premiers échanges. La tendance de fonds reste néanmoins haussière.

La paire évolue autour de 1,3550 sur le forex.

08h00: Ventes au détail Allemagne

08h00: Indice HPI national Grande-Bretagne

08h45: Dépenses en consommation France

08h45: IPP France

09h55: Variation et taux de chômage Allemagne

10h00: IPP Italie

10h30: Balance du budget Espagne

13h30: COnfiance des consommateurs USA

14h00: IPC Allemagne

14h30: PIB Canada

14h30: Revenus et dépenses des ménages & IPC relatif aux dépenses USA

14h30: Inscirptions hebdo au chômage USA

15h45: PMI de Chicago USA

15h50: Confiance des consommateurs Bloomberg USA

  • Graphique horaire

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés