Forex – EUR/USD : L’euro a accentué ses gains hier soir suite à la BCE, et reste ferme ce matin, mais attention aux éventuelles prises de bénéfices de fin de semaine

(ProfesseurForex.com) – L’euro dollar progressait fortement hier, principalement en raison des propos de Mario Draghi, le président de la BCE, lors de sa conférence de presse mensuelle. La devise a ainsi gagné plus de 230 pips entre les niveaux de pré séance européenne hier matin (1,3040), et les sommets d’hier soir (1,3275).

Rappelons que la BCE a annoncé le maintient de son taux directeur à 0,75%, ce qui était largement anticipé, mais contrairement au mois dernier, où certains gouverneurs avaient plaidé pour une baisse des taux, la décision de ce mois ci a été prise à l’unanimité, et c’est cette précision qui a surtout profité à la monnaie européenne.

Le mois précédent, des spéculations sur une baisse du taux directeur (qui constituerait un facteur baissier pour EUR/USD) avaient commencé à se développer, et on pouvait s’attendre à ce que l’idée d’une baisse du taux fasse son chemin au sein du conseil des gouverneurs de la BCE, pour arriver finalement à une décision en ce sens dans les premiers mois de l’année.

Mais il n’en est rien, puisque les membres de la BCE qui soutenaient cette idée le mois dernier se sont ravisés, tuant ainsi dans l’oeuf les éventuelles spéculations sur une baisse du taux directeur.

Dans ce contexte, l’EUR/USD avait affiché un important rallye haussier, qui l’avait amené à franchir plusieurs seuils importants, pour finalement se stabiliser dans la nuit au-dessus de 1,3250.

En ce qui concerne les informations importantes depuis hier soir, c’est principalement la dégradation de Chypre par l’agence de notation Moody’s qui peut être relevée. L’agence a en effet dégradé la note du pays de trois crans, passant de B3 à Caa3, et soulignant le risque de défaut de paiement du pays.

Toujours au sujet de Chypre, Jorg Assmusen, membre allemande la BCE, prévenait que la réunion du 21 janvier au sujet du sort de Chypre et d’une éventuel plan d’aide ne donnerai lieu à aucune décision.

On pourra également relever les propos du Bullard, de la Fed, selon qui la croissance américaine devrait tourner autour de 3,2% en 2013 et 2014. En ce qui concerne le taux de chômage, Bullard estime que celui-ci pourrait tomber sous les 6,5% à la mi 2014, ce qui pourrait entrainer la Fed à remonter ses taux plus rapidement que prévu.

Rappelons en effet que la Fed a annoncé récemment qu’elle commencerait à resserrer sa politique monétaire lorsque le taux de chômage passerait sous les 6,5%, alors que précédemment elle annonçait un objectif temporel précis, et prévoyait de commencer à remonter ses taux à partir de la mi-2015.

D’un point de vue graphique, l’euro dollar affiche donc une tendance de court terme nettement haussière, mais il faudra encore dépasser les derniers sommets (1,33) avant de pouvoir miser sur une phase haussier à plus long terme. Ce matin, c’est le support des 1,3250 qui devra être surveillé, sa cassure pouvant éventuellement enclencher une correction intermédiaire, d’autant plus que des prises de bénéfices de fin de semaine pourraient aussi alimenter le mouvement.

Sous ce seuil, ce sont les supports des 1,3230, 1,32, 1,3185, 1,3150 et 1,3130 qu’il faudra surveiller dans un premier temps.

En ce qui concerne le calendrier du jour, celui-ci sera assez léger, avec les événements principaux suivants :

08h45: Compte courant France
09h00: Production industrielle Espagne
10h10: Emission d’obligations italiennes à 3 ans
14h30: Balance commerciale USA
14h30: Indice des prix à l’importation USA
20h00: Situation mensuelle du budget USA

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3260 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.