Forex – EUR/USD : L’Euro faiblit dans les premiers échanges avant la production industrielle

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD recule dans les premier échanges après la timide ouverture des marchés boursiers. Chypre inquiète et Evans donne du grain à moudre à ceux qui anticipent la fin du QE de la FED cette année.

Ainsi, le discours de Evans a probablement donné à réfléchir aux traders alors que nous étions au contact des 1,34 à l’ouverture du forex. En effet, le gouverneur membre du FOMC a déclaré qu’une série de créations d’emplois mensuelle au-dessus de 200 000 unités pourraient sonner la fin du QE. Le gouverneur s’attend néanmoins à ce que le taux de chômage reste au-dessus de 7 % en 2013.

Ces nouvelles déclarations allant dans le sens d’un arrêt de la planche à billets outre Atlantique ont probablement renforcé le Dollar ce matin, en hausse face à toute les paires majeures sauf le Yen.

Notons également qu’après la Grèce, Chypre, via sa banque centrale, s’apprêterait à profiter du fameux LEA (Liquidity emergency assistance) afin d’injecter plus de 9 milliards d’Euros à court terme dans son système bancaire. La Grèce avait déjà dû se servir de ce système alors que la BCE avait déclaré que les obligations Grecques (principale monnaie d’échange des banques Grecques avec la BCE) n’étaient plus éligibles aux opérations de refinancement de la BCE.

Chypre risque d’être un sujet brûlant en ce début d’année tout comme l’Espagne qui après avoir reçu une modeste aide de 37 milliards d’Euros en décembre va certainement devoir bénéficier d’une nouvelle « tranche » d’ici le mois de mars comme l’a déclaré la banque d’affaires Morgan Stanley. Cette demande pourrait intervenir une fois que les élections seront passées en Italie. En effet, l’Epsagne et l’Italie avancent main dans la main ces derniers temps afin d’arracher des compromis avec Angela Merkel. La Chancelière reste inflexible à l’approche des élections fédérale et entend bien briguer un troisième mandat à la tête de l’Allemagne fédérale. Une position d’ailleurs dénoncée par l’ancien chancelier Schröder ce weekend qui accuse Angela Merkel de ne pas faire preuve de courage politique.

Si l’on met ces informations de weekend de côté, nous nous tournerons aujourd’hui vers la production industrielle de la Zone Euro ainsi que vers le Michigan où Ben Bernanke tiendra un discours qui risque de faire remuer les marchés ce soir à 22h.

Le timonier de la FED est attendu sur la question de la politique monétaire ainsi que sur le plafond de la dette.

D’un point de vue graphique, le gap est actuellement en train d’être rebouché et nous serons attentifs à ce que la baisse ne s’affiche pas en-dessous des 1,3330, seuil en-dessous duquel il faudra commencer à ce pose des questions et envisager le support des 1,3285.

La paire évolue actuellement autour de 1,3360 sur le marché des changes.

Graphique horaire

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés