Forex – EUR/USD : Nouvelle journée de forte hausse pour l’euro, qui profite notamment du PIB américain, les 1,36 en ligne de mire

(ProfesseurForex.com) – Nouvelle journée de forte hausse pour l’Euro, qui non content d’avoir finalement franchit la barrière des 1,3500 ce matin, s’approchait du seuil des 1,36 cet après-midi, avec un sommet sur les 1,3577 dans le cadre d’une actualité chargée.

La hausse démarrait dès ce matin avant le début de la séance européenne, sans informations particulières, ce qui n’a pas empêché la devise de franchir le seuil des 1,35, après avoir repris des forces au cours de la nuit en végétant dans un étroit canal de consolidation juste sous ce seuil symbolique.

Dans la mâtinée, des informations sont venues soutenir cette hausse, avec principalement une émission obligataire italienne sur les importantes échéances à 5 et 10 ans, qui a une fois de plus montré que le marché a toujours confiance en Rome, avec des taux en baisse et une forte demande.

A noter également que des informations de presse faisaient état d’un adoucissement de la position allemande à l’égard de Chypre. On sait en effet que Berlin est très réticente à soutenir un plan d’aide au pays, mais il semblerait que la pression exercée par la Commission Européenne, la BCE et divers pays de la Zone euro porte ses fruits auprès des allemands.

Lors d’une conférence conjointe, José Manuel Barroso et Herman Von Rompuy ont également permis d’apporter de l’eau au moulin de l’optimisme, en affirmant que l’Europe commence à s’extraire de la crise.

L’après-midi aura elle aussi été particulièrement mouvementée, avec deux statistiques américaines majeures, pour l’une très satisfaisante, et pour l’autre très inquiétante…

Le rapport ADP sur l’emploi privé américain a donc mis en lumière des créations de postes largement supérieures au consensus (192.000 au lieu de 165.000 anticipé), ce qui aurait pu favoriser le dollar et faire chuter la paire EUR/USD. Mais la réaction du marché est restée mitigée face à cette donnée, puisque d’une part la tendance haussière installée depuis la mâtinée était trop forte pour se laisser ébranler par ces chiffres, et que d’autre part, à y regarder de plus près, ils n’était pas si bons que cela.

Car si les chiffres du mois de janvier se sont révélés supérieurs au consensus, les chiffres du mois de décembre ont à la même occasion été sévèrement révisés en baisse, à 185.000 créations de postes, contre 215.000 annoncées en première instance.

La nouvelle du jour aura toutefois sans conteste été la très mauvaise surprise du PIB américain du dernier trimestre 2012 (première estimation). L’économie américaine a en effet reculé de 0,1% sur la période, contre +1,1% anticipé par les économistes, affichant ainsi son premier trimestre de recul depuis 2009.

Face à ces chiffres, la réaction des traders a dans un premier temps été mitigée, ceux-ci ayant apparemment hésité entre sanctionner le dollar, et paniquer totalement, ce qui aurait paradoxalement été pénalisant pour l’euro.

C’est finalement la sanction du dollar qui l’a emporté, puisque l’euro parvenait à accentuer ses gains peu après la publication du PIB américains tout bonnement catastrophique, à première vue.

D’un point de vue graphique, la tendance haussière de l’euro dollar se renforce donc une fois de plus. Et alors que le seuil des 1,3500 s’affichait ce matin encore comme une barrière qui semblait difficile à franchir, c’est désormais le seuil des 1,36 qui est en ligne de mire. En cas de correction, on surveillera les supports des 1,3550, 1,3535, 1,35 et 1,3480 dans un premier temps.

Notons toutefois que la Fed annoncera son taux directeur ce soir à 20h15, avec un statut quo garantit à 100%. La Fed effectuera par la même occasion une déclaration, qui devrait être un non événement selon la plupart des analystes spécialistes de la Fed.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3570 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.