France – Actu Forex : Le ministre des finances estime que la France ne pourra pas renouer avec la croissance si ce n’est pas le cas de la zone euro

(ProfesseurForex.com) – Selon le ministre des finances français Pierre Moscovici, la France doit conserver le cap qu’elle s’est fixé en matière de réduction de son déficit public et l’Europe doit prendre en compte la diversité des situations de ses pays membres et trouver un juste milieu entre lutte contre les déficits et soutien à la croissance.

Soulignons que si la France semble avoir de justesse respecté son objectif de déficit 2012 à 4,5% du PIB, la plupart des économistes doutent que le pays soit capable de remplir son objectif 2013, qui prévoit un retour au niveau de 3% fixé par la Commission Européenne.

Lors d’une visite à Dublin, le ministre français a réaffirmé aujourd’hui que la France doit réduire son déficit, mais a précisé que tous les pays de la zone euro n’étant pas confrontés aux mêmes situations, il ne peuvent pas tous réduire leurs déficits au même rythme.

« L’Europe ne peut pas vivre longtemps en récession. Nous sommes l’économie la plus forte du monde et nous devons vraiment essayer de renforcer la croissance, ce qui ne signifie pas renoncer à la discipline », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue irlandais, ajoutant : « Nous devons trouver le juste équilibre entre la réduction des déficits et la capacité à soutenir la croissance (…) En France, nous avons fait le choix de réduire les déficits et nous nous y tiendrons clairement mais, encore une fois, nous devons aussi réfléchir aux moyens de favoriser la croissance ».

Pierre Moscovici a également clairement déclaré que la croissance de la France était étroitement liée à celle de la zone euro : « La France sera incapable de renouer avec la croissance économique tant que la zone euro ne sera pas sortie de la récession ».

Il a poursuivit en estimant que « les choses semblent aller mieux pour la zone euro. La zone euro et l’Europe se portent mieux, la stabilité n’est plus remise en question après l’accord sur la Grèce et la supervision bancaire. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.