Forex – EUR/USD : La paire marque un plus haut marginal dans le sillage de la remontée des revendications chômage

(ProfesseurForex.com) – La séance a une fois de plus été très calme, a peine secoué par la remontée des revendications chômage aux États-Unis qui a permis daller marquer un plus haut marginal.

Ce matin l’Allemagne créait la surprise en affichant des ventes au détail médiocres avec un recul de 4,7 % d’une année sur l’autre alors que la France, fidèle à elle même, publiait des dépenses de consommation quasiment stables.

La paire glissait très lentement à la baisse par la suite, le Dollar étant peut être également soutenu par les minutes de la FED dans lesquelles « quelques » gouverneurs se sont prononcé pour une fin du QE d’ici la fin de l’année et « plusieurs » gouverneurs se sont prononcés pour un arrêt du QE bien avant. La FED penserait elle à clôturer l’épisode de la planche à billet illimitée plus tôt que prévu.

Rappelons en passant que le FOMC est composé des membres permanent, le président de la FED de NY et 4 gouverneurs choisi parmi les 11 autres FED régionales.

Les bons résultats de Santander ce matin ont également peut être rassuré les traders, la banque parvenant à couvrir 73 % de ses actifs toxiques. Mais notons que Santander est la banque la plus robuste en Espagne. Quid des provisions de Bankia pour couvrir ses actifs toxiques ?

Finalement la paire s’appréciait dans le sillage de l’ouverture de Wall Street et notamment grâce aux chiffres hebdomadaires du chômage assez mauvais puisque les revendication chômage remontaient de 38 000 nouveaux demandeurs d’emplois par rapport à la semaine passée, largement au-dessus du consensus. La statistique reste finalement près de sa moyenne annuelle alors que le deux dernières semaines avaient donné de l’espoir aux marchés.

Notons également que les revenus ont progressé de plus de 2 % en décembre, la plus forte hausse des salaires depuis huit ans. En espérant que la consommation Américaine va continuer de s’affirmer afin de sortir le pays de la récession ( -0,1 % au T4 2012).

Enfin, assez rare au mois de janvier pour être souligné, l’indice PMI manufacturier de Chicago est remonté de belle façon, à 55, loin de la Zone de contraction, supporté par de bonne sous-composantes de l’emploi et des nouvelle commandes. Des chiffre de bon augure pour le premier trimestre 2013 donc.

D’un point de vue graphique, la paire continue de grappiller du terrain à la hausse, sans que la volatilité ne soit franchement au rendez-vous. Les NFP de demain devraient changer la donne dès la séance asiatique de cette nuit.

La paire évolue actuellement autour de 1,3580 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés