La BoJ fait preuve de bonne volonté afin d’écarter la menace brandie par le gouvernement de modifier ses statuts

(ProfesseurForex.com) – « La BoJ pourrait augmenter son QE si le besoin s’en fait ressentir tout en examinant de près l’activité conjoncture économique et l’inflation » a annoncé le gouverneur Hirohide Yamaguchi, tout en rejetant les critiques vis-à-vis de l’impact des politiques monétaires de son institution sur le Yen.

Le gouverneur a répété aux journalistes locaux que la politique de la banque centrale ne vise pas à affaiblir le yen directement…

La BoJ a adopté la semaine dernière un objectif d’inflation de 2% sans délais et a annoncé qu’il allait falloir attendre 2014 pour envisager des achats d’actifs à durée indéterminée.

Le premier ministre Shinzo Abe a encouragé la banque à atteindre son objectif rapidement et soulignons que depuis que ce nouvel objectif est brandit par le premier ministre, le yen a reculé de plus de 12% par rapport au dollar américain en à peine 3 mois.

« Ce discours montre que la BoJ tente d’échapper aux pressions montantes des politiques en signalant qu’elle est prête à agir davantage. » a déclaré Hideo Kumano, ancien responsable de la banque centrale et désormais économiste au «Dai-Ichi Life Research Institute» à Tokyo. En effet, la BoJ pourrait perdre son indépendance « officielle » si elle résiste aux pressions du gouvernement.

Le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, a déjà mis en garde ce mois-ci contre la «politisation» du taux de change du yen. La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé pour sa part : « Je ne peux pas dire en ce moment que je suis dénuée de soucis concernant le Japon. » lors du forum économique mondial de Davos. L’Allemagne a également annoncé que la dépréciation du Yen serait mis sur la table du prochain G20.

Le yen s’échangeait à +0,3% à 90,85 pour 1 dollar à Tokyo après être tombé à son plus bas niveau depuis Juin 2010 cette semaine. Le Nikkei 225 a clôturé à son plus haut niveau depuis Avril 2010 après que la banque centrale ait annoncé qu’elle continuerait son QE jusqu’à l’année prochaine.

Les prix à la consommation du Japon ont diminué de 0,2% en Décembre, il s’agit de la 17e baisse sur les 24 derniers mois, ce qui suggère que l’économie est encore loin du rebond de l’inflation prôné par le gouvernement.

Kumano Dai-Ichi s’attend à ce que la Banque du Japon commence ses achats d’actifs plus tôt que la date prévue pour début Janvier 2014. Actuellement, la banque achète des titres tels que les obligations d’État et des actifs privés par le biais d’un fonds destiné à atteindre 76 milliards de yens (837 millions de milliards) en Décembre 2013.

Yamaguchi a déclaré dans son discours que la Banque du Japon va poursuivre son « assouplissement monétaire agressif » aussi longtemps qu’elle le jugera nécessaire et ajoute que l’objectif en cours de la banque est le même que celui adopté par de nombreuses banques centrales.

Conclusion : La chute du Yen a probablement encore de beaux jours devant elle.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés