Actu Forex – France : Selon Bruxelles, la croissance sera quasi nulle en 2013, le chômage va progresser, le déficit va déraper, et Paris devra trouver 20 Mds EUR d’économies

(ProfeseurForex.com) – La Commission Européenne a dévoilé aujourd’hui ses prévisions en matière de croissance et de déficit, notamment en ce qui concerne la France.

En ce qui concerne la croissance, la CE prévoit donc une croissance de 0,1% cette année, pour une accélération à 1,2% en 2014. La CE note toutefois que cela ne sera pas suffisant pour endiguer le chômage, qui grimperait à 10,7 % de la population active fin 2013 puis 11 % fin 2014.

Rappelons au sujet du chômage que le président François Hollande prévoit de son côté d’arriver à inverser la courbe du chômage dès 2014.

En ce qui concerne le déficit public, le dérapage est flagrant. La Commission Européenne calcule en effet un déficit public de 4,6% du PIB en 2012, contre un objectif du gouvernement de 4,5% et prévoit un déficit de 3,7% cette année, alors que le gouvernement prévoyait encore récemment de le faire descendre à 3%.

Il se pourrait donc que Bruxelles offre un délai à la France, en lui imposant toutefois de faire repasser le deficit sous les 3% d’ici à la fin 2014, mais même avec ce délai d’un an, la situation pourrait être compliquée pour Paris.

En effet, a politique inchangée, c’est-à-dire sans prendre en compte les mesures qui seront prises dans le prochain budget, le déficit 2014 grimperait à 3,9 % de PIB.

L’écart entre ce chiffre et l’objectif de 3% représente environ 20 milliards d’euros de mesures d’austérité à trouver d’ici l’automne de cette année. Si la France ne fait rien, la dette bondirait au seuil symbolique de 95 % du PIB en 2014, souligne Bruxelles, après 93,4 % fin 2013, et 90,3 % fin 2012, date à laquelle la dette a donc franchit l’autre cap symbolique des 90%.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés