Actu forex – Italie : Arnaud Montebourg estime que c’est à cause de Merkel que l’Italie se dirige vers un blocage politique, et se prononce pour les euro obligations et la baisse de l’euro

(ProfesseurForex.com) – Selon Arnaud Montebourg, le « ministre du redressement productif » français, le résultat des élection italiennes traduit le fait que « les italiens ne sont pas d’accord avec la politique imposée par les marchés. »

Le ministre a par ailleurs dénoncé « le verrouillage monétaire » de la zone euro, qui correspond selon lui à une situation où la chancelière allemande « dicte le taux de l’euro », estimant que « Madame Merkel ne peut diriger seule l’Europe et fixer la parité ».

En ce qui concerne le taux de l’euro, Montebourg s’est prononcé « pour l’euro moins fort », jugeant que « l’euro est trop fort et il ne correspond pas aux fondamentaux économique », saluant par ailleurs la récente baisse de l’euro.

Selon lui, la parité de l’euro est « une décision collective, qui doit correspondre aux fondamentaux des économies de la zone euro », et a défendue l’idée que l’Eurogroupe et la BCE doivent se préparer à affronter ce qui vient d’être déclenché par de nombreux pays, à commencer par le Japon, une nouvelle guerre des monnaies, où l’affaissement des monnaies devient une arme politique ».

Mettant les pieds dans le plat par rapport à un tabou allemand, le ministre a également déclaré : « Je demande à ce que nous politisions davantage l’euro et que la banque centrale européenne s’occupe du taux de change ».

En ce qui concerne la dette des pays de la zone euro, Montebourg a plaidé pour une monétisation de dettes publiques par la banque centrale européenne (création d’euro obligations), secouant ainsi un autre tabou des allemands.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés