L’avis de PFX : La BCE abaissera-t-elle prochainement son taux directeur malgré le fait qu’elle affirme ne pas s’intéresser au forex ?

(ProfesseurForex.com) – Depuis la conférence de presse de la BCE de jeudi dernier, les spéculations vont bon train en ce qui concerne une possible baisse du taux directeur de la BCE.

Mario Draghi avait en effet fait preuve d’une certaine inquiétude au sujet de la hausse de l’euro, et notamment de ses potentiels impacts sur l’inflation, et avait affiché sa prudence en ce qui concerne la croissance de la Zone euro, qui ne devrait pas vraiment rebondir avant la fin de l’année 2013.

Cependant, Mario Draghi avait bien précisé que le taux de change n’est pas un objectif de la BCE, et que la Banque Centrale n’agira pas pour manipuler le forex.

C’est ce qu’il a d’ailleurs répété ce matin lors d’une intervention à Moscou, assurant que la BCE ne s’engagera pas à baisser le taux directeur pour contrer la hausse de la devise.

Jens Weidman, le président de la BundesBank, avait tenu des propos similaires tôt ce matin, précisant que les propos de Mario Draghi la semaine dernière sur la hausse de l’euro ne voulaient pas dire que la BCE s’apprête à abaisser son taux directeur, et que la banque centrale ne prendra pas une telle décision uniquement pour peser sur l’euro.

Il est donc acquis que la BCE ne fait que surveiller de loin le taux de change de l’euro, et que la maitrise de son cours sur le forex ne fait pas partie de ses attributions.

Cependant, la BCE pourrait être plus sensible à d’autres facteurs, qui la conduirait à tout de même abaisser son taux directeur.

Comme l’a dit le président de la BCE la semaine dernière, la hausse de l’euro pourrait avoir des impacts sur l’inflation, et le contrôle de l’inflation reste le premier mandat de la Banque Centrale. Si cette menace se concrétise, la BCE pourrait donc agir.

Ensuite, la BCE est depuis de nombreux mois très engagée dans le soutien à la croissance de la Zone euro. Or, les perspectives sont dégradées, et les chiffres du PIB pour fin 2012 publiés hier ont été décevants. On peut donc aussi imaginer que la BCE puisse baisser son taux directeur pour continuer à stimuler la croissance.

Le discours actuel de la BCE sur le cours de l’euro ne doit donc pas être mal interprété. Certes la BCE ne s’intéresse pas, ou peu, à ce qui se passe sur le forex, mais pourrait tout de même avoir d’autres raisons d’abaisser son taux directeur.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.