Actu Forex – Zone euro : Quelle est l’exposition de la BCE aux obligations des pays périphériques, et quelles conséquences en cas de haircut sur la dette grecque ?

(ProfesseurForex.com) – La Banque Centrale Européenne (BCE) a dévoilé aujourd’hui ses comptes annuels pour l’année 2012.

Au 31 décembre 2012, la BCE détenait donc :

-30,8 Mds EUR d’obligations grecques
-99 Mds EUR d’obligations italiennes
-43,7 Mds EUR d’obligations espagnoles
-13,6 Mds EUR d’obligations irlandaises
-21,6 Mds EUR d’obligations portugaises

La BCE a également annoncé avoir réalisé un profit de 998 millions d’euros au total en 2012, après 728 millions en 2011.

La BCE est donc très exposée à la dette grecque

La BCE pourrait donc perdre beaucoup si la dette de la Grèce détenue par le secteur public devrait être restructurée (« haircut »). Pour l’instant, seul le secteur privé (banques essentiellement) a été mis à contribution à ce niveau pour sauver la Grèce, abandonnant la majorité de ce que la Grèce lui doit.

Si une autre opération doit être menée dans ce domaine pour sauver de nouveau la Grèce, c’est donc certainement le secteur public, dont la BCE, qui devra faire une croix sur une partie de ce que la Grèce lui doit. Selon les dernières informations en date, cette question pourrait être d’actualité d’ici la fin de l’année…

Si on se base sur ce qui s’est passé pour le secteur, qui a abandonné environ 60-70% de ce que la Grèce lui doit, la BCE pourrait perdre environ 20 milliards d’euros, et compte tenu de ses profits (dont la moitié provient d’ailleurs de la dette grecque en 2012), cela conduirait la BCE a afficher des pertes importantes, ce qui pourrait entamer la confiance du marché à l’égard de la Banque Centrale, ou tout du moins le faire douter de la capacité de la BCE à avoir les mains réellement libre pour mener sa politique monétaire.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés