Agenda de l’Eurogroupe : Union bancaire, Taux de change de l’Euro, Chypre

(ProfesseurForex.com) – L’Eurogroupe va se retrouver une nouvelle fois dans un climat apaisé, si l’on met de côté la hausse des taux à 10 ans de la semaine passée en Italie ainsi qu’en Espagne, pour le baptème du feu de son nouveau président, le Hollandais Jeroen Dijsselbloem . A l’ordre du jour, les « modalités » de la recapitalisation directe des banques via le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), la proposition de Chypre de mener un audit indépendant et bien entendu le sujet brûlant du moment, le taux de change de la monnaie unique.

Union bancaire / Supervision bancaire

L’Union bancaire est donc toujours au centre des négociations entre les pays de la Zone Euro et plusieurs questions restent toujours en suspend. Premièrement, notons qu’un accord semble se dessiner sur le fait que les Etats devraient conserver une partie de la responsabilité financière en cas de transfert de la supervision d’une banque à l’échelon Européen (La BCE deviendra le superviseur Européen, ce qui laisse de nombreux observateurs perplexe étant donné le conflit d’intérêts évident avec la politique monétaire).

Autre sujet d’achoppement, les fameux « legacy assets » (dettes toxiques contractées avant la création de l’Union bancaire) reste à clarifier. Rappelons que l’Allemagne ne souhaite pas que les fonds du MES soient utilisés pour assainir les dettes du passé (en d’autre terme, les Etats et donc les contribuables resteraient seuls responsables des dettes du passé). L’Espagne n’est pas parvenu à obtenir une recapitalisation « directe » (directement aux banques, sans alourdir l’endettement de l’Etat), et a dû se contenter en décembre d’un prêt de 37 milliards indirect. Mais la question reste entière et des pays comme le Portugal, Chypre et l’Irlande, font toujours pression pour que les recapitalsiation bancaires puissent être rétroactives (que les États soient remboursés par le MES du montant qui a déjà été investi pour sauver les banques depuis le début de la crise).

Au sujet du MES. Sachant que les prêts au secteur bancaire nécessiteront davantage de fonds propres que ceux nécessaires pour couvrir un prêt à un État, quel sera le plafond octroyé aux recapitalisations bancaires (le fonds est doté aujourd’hui de 500 milliards, déjà grignotés par certains pays en difficulté depuis que le FESF n’est plus utilisé).

Chypre / Recapitalisation bancaire

Autre sujet, Chypre. Un accord n’interviendra pas avant mi-mars une fois en place un nouveau gouvernement issu des prochaines élections (fin février). Accusée de faire preuve de laxisme concernant la lutte contre le blanchiment d’argent sale, notamment d’origine russe, l’île se soumettra entre temps à l’examen d’une société privée qui portera sur la mise en œuvre des réglementations nationales en la matière.

Politique de taux de change de l’Eurogroupe

Pierre Moscovici a prévenu qu’il mettrait sur la table de l’Eurogroupe la question du taux de change de l’Euro. « Nous avons une réunion de l’Eurogroupe lundi et un G20 ministériel – le premier sous présidence russe – les 15 et 16 février ». Prié de dire s’il en parlerait lui-même à l’Eurogroupe lundi, il a répondu : « J’évoquerai la question. »

Mais il va falloir passer sur le corps de l’Allemagne car cette derrière s’accommode très bien d’un Euro fort (exportant principalement des biens à forte valeur ajoutée). La chancelière a d’ailleurs rejeté la proposition de François Hollande d’établir un objectif de taux de change à moyen terme. En effet, l’économie Allemande commence à être désavantagée seulement lorsque le taux de change EUR/USD passe au-dessus de 1,54 $.

Mais le niveau actuel de l’euro pourrait coûter 0,3 point de croissance sur une base annuelle à la France, a souligné Pierre Moscovici, qui poursuit l’offensive lancée depuis plusieurs jours sur ce sujet par l’exécutif français et évoquée par François Hollande lui-même mardi devant le Parlement européen.

Les débats risquent d’être houleux lors de cet Eurogroupe qui se veut être une occasion d’accorder les violons avant le G20. Mais il semble fort que les Européens vont une nouvelle fois se rendre à un G20 avec des avis divergents…

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.