Consensus avant les minutes du FOMC

(ProfesseurForex.com) – Les traders seront attentifs ce soir aux minutes du FOMC faisant suite à la réunion du comité monétaire de la FED. Les analystes avaient été très surpris d’apprendre le mois passé qu’un nombre non négligeable (« several ») de gouverneurs voulaient que le quantitative Easing ralentisse ou même cesse avant le mois de décembre.

Rappelons que la FED injecte chaque mois 45 nouveau milliards pour acheter la dette du gouvernement Américain ainsi que 40 autres milliards pour acheter des actifs adossés au marché immobilier.

Concernant le taux directeur, les gouverneurs ont apparemment décidé que ce dernier commencerait à remonter lorsque le taux de chômage serait tombé en-dessous de 6,5 % dans l’hypothèse ou l’inflation ne dérive pas au-dessus de 2,5 %. Un scénario qui risque de se produire seulement l’année prochaine dans le meilleur des cas. Mais les derniers chiffres de l’emploi sont encourageants.

Si un statu quo sur les taux est largement anticipé, les marchés seront très attentifs au discours sur le programme d’assouplissement quantitatif (QE), dont l’efficacité apparaît de plus en plus contestée. En effet, la FED a donné une « guidance » pour le taux directeur, mais personne ne sait quels seront les déterminants d’un ralentissement du QE (un objectif de taux de croissance peut être ?…) et il se peut que cette question ait été discutée cette fois-ci.

Rappelons que la FED a déclaré dernièrement que la croissance économique avait stoppé sa marche en avant en fin d’année 2012 (-0,1 % PIB T/T) et qu’elle continuera son programme de rachat d’actifs (QE). En effet, si des motifs de satisfaction sont réels du côté du marché immobilier, de la consommation et de l’investissement, la FED a rappelé que les risques baissiers demeuraient quant aux perspectives économiques.

Le gouverneur de la FED du Kansas reste l’un des plus farouche opposant à la politique de taux zéro et de QE de Ben Bernanke et les récentes dissensions au sein du comité monétaire de la FED ont eu pour conséquence une hausse des taux d’emprunt Américains.

En effet, depuis le mois de décembre, le taux à 10 ans Américain remonte régulièrement au-dessus des 2 %. Logique puisqu’en effaçant la demande artificielle créée par la FED en rachetant 45 milliards de Dollars de treasuries par mois (qui ont l’effet de maintenir les taux artificiellement bas, ce qui était soit dit en passant l’objectif du TWIST), les investisseurs risquent de demander un taux plus important pour continuer à acheter la dette du pays. Les marchés obligataires Américains sont donc à surveiller ce soir.

Sondage Bloomberg :

-32 % des sondés s’attendent à ce que la FED arrête son QE au quatrième trimestre 2013 et 30 % au premier trimestre 2014.

-Le montant total estimé de rachat d’obligations souveraines par la FED s’élève à 793 Mds et 713 Mds concernant les actifs adossés au marché immobilier.

-57 % ne pensent pas que le QE permettra d’augmenter les créations d’emploi.

-63 % s’attendent à ce qu’une amélioration substantielle du marché de l’emploi soit le principal facteur que la FED prendra en compte pour mettre fin au QE.

-40 % pensent que la politique monétaire de la FED est trop accomodante alors que 37 % pensent qu’elle est apprpriée.

Copyright © 2013 Professeurforex.com. Tous droits réservés