Etats-Unis – Actu Forex : Le président de la Fed de Chicago estime que le QE pourrait être prochainement augmenté, puis arrêté avant que le chômage ne descende sous les 7%

(ProfesseurForex.com) – Selon le président de la Fed de Chicago, qui s’exprimait hier soir, la Fed devrait maintenir son QE cette année et une partie de l’année prochaine, et pourrait même augmenter l’ampleur de son programme de rachat d’actifs si les restrictions budgétaires sont plus importantes que prévues.

« Je pense que nous avons une politique monétaire appropriée actuellement » a en effet déclaré Charles Evans lors d’une interview accordée à CNBC, rappeloan que la Fed anticipe une croissance de 2,5% cette année, même en prenant en compte un budget du gouvernement réduit.

Cependant, il a précisé que « si nous avons plus de restrictions budgétaires que prévu, cela pourrait signifier que nous devons faire un peu plus ».

Rappelons que la Fed a confirmé le mois dernier le montant de son QE à 85 milliards de dollars mensuels, répétant que la politique monétaire restera à ce niveau tant que le marché de l’emploi ne se sera pas significativement amélioré, ce qui signifie, selon Evans, 200.000 créations de postes ou plus par mois pendant 6 mois d’affilé.

Toutefois, il précise également que cette règle pourra amener la Fed à stopper son QE avant que le taux de chômage, actuellement à 7,9%, ne tombe sous les 7%, un niveau qu’il s’attend à atteindre à la fin 2014.

Il compara en effet le QE et l’économie américaine à l’apport en énergie d’un marathonien, estimant qu’à l’instar d’un marathonien, qui a besoin d’énergie au départ de sa course essentiellement, l’économie américaine a besoin de QE pour se lancer dans la bonne voie, une progression qui doit ensuite être auto-soutenue.

En ce qui concerne le taux directeur, Evans a précisé ne pas s’attendre à ce que le taux de chômage chute sous les 6,5% avant la mi 2015, ce qui signifie qua la Fed ne remontera pas son taux avant cette date au moins.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.